Sujet sur les "rois" du DA dans Capital dimanche

News sur l'Animation, la BD, et le monde de l'image en général.
Avatar de l’utilisateur
thomas
Basquasher
Messages : 850
Enregistré le : jeu. 03 juil. 2003, 1:06
Localisation : Koenji, Tokyo
Contact :

Messagepar thomas » sam. 17 mai 2008, 6:32

Pasteqman!
Je reviens sur le hors sujet de ton post mettant en parallele Oban et Code Lyoko. Oui, en effet, ce sont deux projets que j'ai developpe (avec 2 equipes distinctes) a peu pres au meme moment, en 2001/2002. Il fallait faire un choix, j'ai prefere Savin Yeatman-Eiffel aux freres Di Sabatino. Il a fallu se serrer la ceinture au debut, j'ai eu la chance de pouvoir me le permettre. Je ne regrette pas le choix, bien evidemment.

Maintenant ce qui est interessant c'est de voir comment des projets partant chacuns sur de bonnes bases, de bonnes intentions, du moins dans l'esprit de ses auteurs, vont suivre une evolution et un parcours de production differents. Honnetement, au debut du developpement de Code Lyoko (qui ne s'appellait pas encore comme ca d'ailleurs), avec Tania (qui est devenue directrice artistique), on revait d'un melange de Lain et de Denno Coil. Bien sur on n'avait pas ni talent ni l'experience pour poursuivre dans cette voie mais de toute facon, c'est Christophe Di Sabatino (ton avatar) qui nous a force la main pour apposer une touche "Jeu video", et de faire des episodes qui ne se suivent pas. On manquait de bouteille et on pensait que malgre tout ca pourrait etre sympa, meme en etait plus simple et plus jeune. Mais au fur et a mesure, je me suis rendu compte que j'avais plutot interet a me concenter sur Oban, ca me faisait plus rever, j'y voyais plus de potentiel. Et esperant faire carriere au Japon, j'y ai vu une opportunite formidable. Oban n'a pas connu le succes commercial de Code Lyoko, mais malgre ses defauts, cette serie est quelquechose dont je peux etre fier. Je pense que c'est une des sentiments les plus precieux dans la profession.

Maintenant je me rend compte que meme ici, au Japon, tout est loin d'etre rose. C'est complique ici aussi de faire des choses interessantes et surtout de vivre de ces metiers pour les debutants. Il y a l'envie de faire des choses innovantes, mais ce sont les moyens et les equipes qui manquent. C'est beaucoup plus difficile de monter des budgets convenables car il n'y a ni subventions de l'Etat, si apport financier des diffuseurs. Donc un conseil. Bossez pour les Sabatino, les Marathon et toute la clique. Mettez de l'argent de cote, et bougez, venez au Japon.

Avatar de l’utilisateur
Balak
Famous me I'm fucked!
Messages : 6934
Enregistré le : mar. 12 nov. 2002, 0:11
Localisation : je sais pas si techniquement on peut appeler ça du couscous quand même
Contact :

Messagepar Balak » sam. 17 mai 2008, 7:28

c'est d'ailleurs ce qui se passe de plus en plus...

ça mériterait un reportage, ça, pour montrer les ravages de la philosophie Bolino.
You're going to burn in a very special level of hell. A level they reserve for child molesters and people who talk at the theater.
— Shepherd Book

Avatar de l’utilisateur
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7801
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Messagepar velo vert » sam. 17 mai 2008, 8:08

Chron a écrit :Mais le jour où l'Inde sera trop cher, il reste encore plein de pays en voie de développement à coloniser économiquement... :klourd:

la mayenne, le jura, la drôme...

Avatar de l’utilisateur
Tristounet
P'tit posteur
Messages : 4
Enregistré le : ven. 09 mai 2008, 7:55

Messagepar Tristounet » sam. 17 mai 2008, 10:00

Content que tout le monde ai vu ce merveilleux reportage...

Nombre d'entre nous, critiques et motivés comme diable, restent des hommes qui doivent gagner leur croute, et combien ont déjà bosser (et bossent toujours) pour ce genre de boites aux projets excitants...
Je ne veux pas faire déchanter les futures générations qui veulent bosser dans le milieu, mais ce reportage est assez fidèle à "l'esprit" de la plupart des grosses boites françaises d'animation. Médiocrité, car "après tout, on bosse sur de la série", comme me disent démotivés mes collègues qui travaillent dans l'anim depuis les "Mondes Engloutis". je peux te dire que leur carrière, à l'époque, ils la voyaient pas comme ça. On essaye bien de leur faire comprendre "qu'un autre monde est possible", où on bosserait sur des séries de qualité, en France, mais eux n'y croient plus. Ils en ont déjà proposé des projets, ils en ont réalisé. Au départ le concept est super, les équipes de préprod sont là, le travail est excellent. Puis il faut animer... Avant il n'y avait que la Chine pour réduire les coûts, maintenant on a Flash, After, Toonboom en plus.... Mais ce sont des logiciels contraignants, et on est poussé à un style d'anim très particulier. De toute façon, pour rentrer dans les plannings et les budgets de plus en plus serrés, on sacrifie le layout, l'anim et le compo, on laisse passer du médiocre. Plus trop de fric pour avoir de bon doubleurs, allez on y va, on y va! Et hop direction les chaines, qui de toute façon ont déjà acheté alors ça passe...

Quelques bon dessin-animés 2D sortent des grandes boites: Patate et dragon (Alphanim), Didou - Corneil et Bernie (Millimages), Ava Riko Teo (Moonscoop justement), etc... souvent des séries pour les petits, simples, mais bien faites. En général un format court sera de toute façon de meilleure qualité ("Minuscule", ...)
En 3D, on peut demander un budget plus conséquent et donc les séries peuvent être de meilleurs qualité: de nombreux projets en cours sont pas mal du tout.

Heureusement on peut aussi bosser dans les jeunes petites boites, bosser sur de petits projets, ou sur de la pub, là la créativité est quand même plus présente, les équipes plus soudées, mais les heures de travail s'envolent. Souvent le dessin-animé créé est de qualité, mais mal distribué, peu de pub, peu de gens la regardent (horaire de merde) et tout le monde oublie. Même pour "Avez-vous deja vu?" qui était génial (avec un auteur connu de plus), aucune demande de nouvelle saison... Mais bosser dans les petites boites, quand elles cherchent à faire leur trou et à innover pour se faire remarquer, ça c'est un bon plan. Car elles essaieront de faire de la qualité pour se démarquer.
Il reste les courts-métrages qui permettent de se faire plaisir, mais bon, je parle de "vivre" du dessin-animé.

Pour finir, le système de suivi des animateurs indiens, avec leur productivité, leur vitesse, etc. Et bien on fait la même chose en France, dans beaucoup de boites. Il y a même des graphiques où on voit qui dessine moins que les autres, ou est en baisse de régime. Alors Hop! Un avertissement. De Paris, les succursales d'Angoulême sont surveillés comme des prestataires chinois...

Allez, on se met tous ensemble, et on propose des projets innovants à des petites boites... :kniko:

Avatar de l’utilisateur
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 21:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Messagepar Fikey » sam. 17 mai 2008, 10:35

Image

ce qui est d'autant plus frustrant ,c'est que le nombre de passionnes en debut de carrière ne peut pas dépasser la connerie des décideurs.

Avatar de l’utilisateur
thomas
Basquasher
Messages : 850
Enregistré le : jeu. 03 juil. 2003, 1:06
Localisation : Koenji, Tokyo
Contact :

Messagepar thomas » sam. 17 mai 2008, 11:36

Fikey (salut au passage, ca fait longtemps!),

Quand tu parles de "decideurs" tu penses a qui? C'est assez vague. Les producteurs, les directeurs de chaine? Je pense honnetement qu'il y a parfois des gens tres bien a ces postes la. Il ne faudrait pas generaliser. Tous les gens ayant des responsabilites ne sont pas si cons!

Avatar de l’utilisateur
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 21:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Messagepar Fikey » sam. 17 mai 2008, 11:50

salut thomas

oui toutafait.... ma généralisation à l'emporte pièce n'est pas forcément adéquate. Je parlais plus de gens placés à des postes clef qui n'ont aucune compétence dans le domaine. Par exemple ,mettre un commercial au poste de producteur exécutif parce qu'il sort de HEC .
On le voit dans le reportage d'ailleurs ,les freres bolino voulaient faire de l'audiovisuel ,ils voient que ya un créneau a prendre dans le marché de l'animation et PAF ...... LES PIRATES DE NOEL.

je connais des producteurs très bien ,passionnés et bosseurs.... et d'autres complètement je-men-foutiste-de-toute-facon-c'est-de-la-série.

Avatar de l’utilisateur
thomas
Basquasher
Messages : 850
Enregistré le : jeu. 03 juil. 2003, 1:06
Localisation : Koenji, Tokyo
Contact :

Messagepar thomas » sam. 17 mai 2008, 11:58

Oui je vois mieux ce que tu veux dire. C'est vrai qu'il y a les deux extremes, les producteurs qui fabriquent de l'anim dans y mettre de l'ame. Pour eux c'est 100% business et il se foutent pas mal de la qualite artistique, ou plutot pensent que leur came est la meilleure sans avoir aucune connaissance de la qualite des oeuvres de references.
Il y a les autres, des vrais passionnes qui essaient de s'en sortir mais ont du mal car justement ils ne sont pas assez incisifs. C'est un equilibre dur a trouver, entre la qualite et la rentabilite, les choix originaux et l'exposition du projet. Aller dans un sens et tu fais de la soupe abrutissante. Aller dans l'autre et tu fais un truc top mais de niche et tu as du mal a remonter un truc derriere.

Avatar de l’utilisateur
Icaras
>>>your ad here!<<<
Messages : 2264
Enregistré le : lun. 27 oct. 2003, 16:36
Contact :

Messagepar Icaras » sam. 17 mai 2008, 15:21

Ce reportage est encore pire que ce que j'avais imaginé. J'ai du me feler quelques molaires tellement certains passages m'ont fait grincer des dents.
Et evidemment ca file un coup de cafard de prendre conscience a quel point tout le systeme se complais a mettre en avant ces productions si classiques et "médiocres" (présentés dans le reportage comme de dignes challengers des productions pixar alors qu'elles ne leur arrivent pas meme a l'orteil).
On parle beaucoup des producteurs sur ce sujet -normal le reportage portait principalement la dessus-, de leur manque d'ouverture d'esprit, d'ambition ou de prise de risque, sans meme parler des contraintes imposées par les diffuseurs (les chaines de télé). Evidemment et heureusement a coté des Bolino brothers et autre Marathon, il existe quelques structures plus modestes mais avec des producteurs plus respecteux qui montent des projets moins tape a l'oeil mais avec une vraie ambition de qualité au niveau de l'écriture et de la réalisation. Mais en général ces projets "originaux" se sont pas bien accueillis par les chaines. Ca commence par batailler au niveau de l'écriture des scénars, les chaines traquant sans relache la moindre "aspérité anxiogène", les répliques "segmentantes" voire simplement les élements suceptibles de procurer des émotions trop fortes aux jeunes téléspectaeurs. Les diffuseurs semblent avoir une idée extremement précise et restrictive d'un "bon" dessin animé (par "bon" comprendre "attractif pour les gamins" donc "rentable"). Le modèle du genre etant Totally spies, plus un dessin animé s'en rapproche, plus il a de chance d'etre mis en avant par les chaines (promo conséquente et horaires de diffusion avantageuse), plus il cherche a s'en eloigner, moins il sera mis en avant et moins il aura de chance de marcher.
Certains producteurs (Bolino & cie), et meme certains artistes ont bien compris les regles du jeu et ont choisi de s'y plier, soit parce ce qui compte pour eux c'est avant tout de faire du fric, soit parce qu'ils se sont résigné. Ceux qui persistent a vouloir proposer des choses différentes pourront toujours compter sur les diffuseurs pour leur mettre les batons dans les roues.
Alors evidemment, faut pas s'etonner de voir M6 dedier un reportage a ces fidèles fournisseurs de produits audiovisuels pas chers et qui rapportent gros, ca n'est qu'un juste renvoi d'ascenseur.

Avatar de l’utilisateur
Tristounet
P'tit posteur
Messages : 4
Enregistré le : ven. 09 mai 2008, 7:55

Messagepar Tristounet » sam. 17 mai 2008, 16:16

Quand tu rencontres les productrices de chaines "cool" (MCM, Canal+, etc), elles t'expliquent qu'il faut te lacher, faire des trucs de ouf. Et puis apres avoir lu les scenars, ca part en vrille, change ci, mais ça... "on est derrirère vous!" (aie!) et puis on fait la série, et au final çà leur plait pas trop, et ils le diffuse en catimini. Ou pire la chaine y croit à fond, pensant qu'elle sait ce qu'aiment "les jeunes" et ça peut donner... "BANJA".
Un aiku:

Canal + c'est fun
J'ai regardé Banja
Vomissure sur écran

Avatar de l’utilisateur
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Messagepar JeP » sam. 17 mai 2008, 16:19

Ah oué ? Banja ça fait vomir ?

Le jeu sur le net est un sac à malice d'idées intéressantes, c'est dommage.
TAMATAMATAMATAMA

Avatar de l’utilisateur
pasteqman
Otaking !
Messages : 2846
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 19:48
Localisation : In the closet

Messagepar pasteqman » sam. 17 mai 2008, 16:34

Thomas.

Désolé de t'avoir agressé (sans savoir).Mais à comparer les deux séries, je veux bien croire que tu n'es pas pour grand chose dans ce qu'est devenu code Lyoko (je vise en premier lieu des méfaits de la sous-traitance auprès des pieuvres de l'Océan Pacifique, puis l'écriture). J'imagine que le résultat devait être bien bien bien éloigné de la vision que tu t'en faisais et que ce que j'en ai vu ne te rend pas justice (comme à beaucoup d'autres gens qui ont bossé dessus). Désolé pour ce post de villageois en colère. =/


Icaras a écrit :Ce reportage est encore pire que ce que j'avais imaginé. J'ai du me feler quelques molaires tellement certains passages m'ont fait grincer des dents.
Et evidemment ca file un coup de cafard de prendre conscience a quel point tout le systeme se complais a mettre en avant ces productions si classiques et "médiocres" (présentés dans le reportage comme de dignes challengers des productions pixar alors qu'elles ne leur arrivent pas meme a l'orteil).


Rupture de pirates de Noël sur amazon, pourtant. Moua-ah-ah !

Les diffuseurs semblent avoir une idée extremement précise et restrictive d'un "bon" dessin animé (par "bon" comprendre "attractif pour les gamins" donc "rentable").


Moi, je dirais incompétence des chaînes, et surtout, peur de se faire harceler par familles de France (je suis à ce sujet un peu étonné de ce qu'on a fait de Titeuf). Du Dragon Ball, moi, j'en demandais, mais ma maman me l'interdisait. Albator était assez flippant, bien plus que Dragon Ball en ce qui me concerne. Je trouve alors pourquoi oui dans les années 80, et plus maintenant ?

Certains producteurs (Bolino & cie), et meme certains artistes ont bien compris les regles du jeu et ont choisi de s'y plier, soit parce ce qui compte pour eux c'est avant tout de faire du fric, soit parce qu'ils se sont résigné.


Moi, je mise sur l'option rapace. Parce qu'à 65 millions d'Euros de CA par an (et un bénéfice net de 25.000.000, si j'en crois leurs chiffres), on peut se permettre de mettre sur pied un projet haut de gamme, même en continuant les trucs rentables en parallèle.
Les frères n'en ont juste rien à foutre. Ils sont bien assez riches, je pense. Peut-être en perte de vitesse sur le marché (d'où ce reportage, d'ailleurs. Mais qui s'en plaindrait ? Monter un peu la qualité des produits est sûrement leur chance, d'ailleurs), mais encore franchement dispensables de pitié.
TO THE WINDOW !

TO THE WALL !

TO THE SWEAT DROP FROM MY BALLS !

Avatar de l’utilisateur
Cyoran
Messages : 1709
Enregistré le : mer. 13 oct. 2004, 18:20

Mollywood

Messagepar Cyoran » dim. 18 mai 2008, 11:14

Thomas a écrit :Oban n'a pas connu le succes commercial de Code Lyoko […]

Comment expliques-tu cela ?

« Je ne me l'explique pas. » est une réponse recevable (hinhinhin²).

Image
 
 
 
 

Avatar de l’utilisateur
Rman
Airmaster
Messages : 4210
Enregistré le : mar. 09 mars 2004, 15:04
Contact :

Messagepar Rman » dim. 18 mai 2008, 21:05

pasteqman a écrit :Thomas.

Désolé de t'avoir agressé (sans savoir).Mais à comparer les deux séries, je veux bien croire que tu n'es pas pour grand chose dans ce qu'est devenu code Lyoko (je vise en premier lieu des méfaits de la sous-traitance auprès des pieuvres de l'Océan Pacifique, puis l'écriture). J'imagine que le résultat devait être bien bien bien éloigné de la vision que tu t'en faisais et que ce que j'en ai vu ne te rend pas justice (comme à beaucoup d'autres gens qui ont bossé dessus). Désolé pour ce post de villageois en colère. =/


Icaras a écrit :Ce reportage est encore pire que ce que j'avais imaginé. J'ai du me feler quelques molaires tellement certains passages m'ont fait grincer des dents.
Et evidemment ca file un coup de cafard de prendre conscience a quel point tout le systeme se complais a mettre en avant ces productions si classiques et "médiocres" (présentés dans le reportage comme de dignes challengers des productions pixar alors qu'elles ne leur arrivent pas meme a l'orteil).


Rupture de pirates de Noël sur amazon, pourtant. Moua-ah-ah !

Les diffuseurs semblent avoir une idée extremement précise et restrictive d'un "bon" dessin animé (par "bon" comprendre "attractif pour les gamins" donc "rentable").


Moi, je dirais incompétence des chaînes, et surtout, peur de se faire harceler par familles de France (je suis à ce sujet un peu étonné de ce qu'on a fait de Titeuf). Du Dragon Ball, moi, j'en demandais, mais ma maman me l'interdisait. Albator était assez flippant, bien plus que Dragon Ball en ce qui me concerne. Je trouve alors pourquoi oui dans les années 80, et plus maintenant ?

Certains producteurs (Bolino & cie), et meme certains artistes ont bien compris les regles du jeu et ont choisi de s'y plier, soit parce ce qui compte pour eux c'est avant tout de faire du fric, soit parce qu'ils se sont résigné.


Moi, je mise sur l'option rapace. Parce qu'à 65 millions d'Euros de CA par an (et un bénéfice net de 25.000.000, si j'en crois leurs chiffres), on peut se permettre de mettre sur pied un projet haut de gamme, même en continuant les trucs rentables en parallèle.
Les frères n'en ont juste rien à foutre. Ils sont bien assez riches, je pense. Peut-être en perte de vitesse sur le marché (d'où ce reportage, d'ailleurs. Mais qui s'en plaindrait ? Monter un peu la qualité des produits est sûrement leur chance, d'ailleurs), mais encore franchement dispensables de pitié.


les bolino en perte de vitesse?
je pense pas, cf l'ecrivaine jkrowlienne qui va lancer sa nouvelle serie et tout,
On va les supporter encore longtemps rofl
C'est plus un coup de pub qu'autre chose...

Avatar de l’utilisateur
Jett Ho
Yankee
Messages : 42
Enregistré le : mar. 29 août 2006, 11:11
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Jett Ho » dim. 18 mai 2008, 23:10

Ah ouais quand même...
Perso je post pas souvent mais là comment juste venir sur le forum pour s'informer? Ca donne envie de vomir ou de se petit suicider un sujet pareil! Merci Capital pour me faciliter le transite intestinal!!!!
Non sèrieusement, entre la comparaison d' Albator et la bouse de noel... (ok ya une revolution technique pour l'époque mais si ça se vent mieux auprès des chaines c'est surement plus parce que c'est top infantil que par le design ou la technique... Parce qu'en toute objectivité ça vole pas haut), entre l'insistance sur les productions à l'économie (allons encore plus loin, faisons encore plus d'argent sur le dos des artistes et au détriment de la qualité... ça motiv à reprendre le taf!)...
La suffisance du truc c'est flippant!!!
Bon, je vais pas m'étendre, vous avez tous dis tout ça en long en large et en travers (et avec vachement moins de fautes d'orthographes que moi :lol: ), honnètement, les journalistes là ont encore leure carte de presse???
Aller, ne soyons pas totalement négatif : ça m'aura fait plaisir de revoir DQ et certain de mes ex collègues indiens et philipins en pleine forme :kpfff:


Retourner vers « Actualités »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités