BA [Asie] en vrac

Vous pouvez y parler de tout
Avatar de l’utilisateur
Anton
Don Quichotte
Messages : 2151
Enregistré le : mar. 10 déc. 2002, 12:33
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Anton » jeu. 06 déc. 2007, 14:11

Alrob a écrit :arf, ca tombe dans l'ironie mal placé..

donc je ne vais pas t'obliger a réfléchir d'avantage, je ne voudrais pas que ta migraine empire.

m'enfin c'est dommage

L'ironie est bien placée. Pour le reste, oui, évite-moi ça je t'en serai reconnaissant.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
jem
CyberPet
Messages : 5037
Enregistré le : mar. 14 oct. 2003, 4:57
Localisation : les collines gersoises
Contact :

Messagepar jem » jeu. 06 déc. 2007, 14:25

Est-ce qu'il ne serait pas temps de faire la distinction entre censure (qui coupe et dénature l'oeuvre et donc a priori inacceptable) et interdiction aux mineurs qui dans bien des cas peut se justifier et ce sans remettre en cause la qualité de l'oeuvre par ailleurs ?
I found my freedom now.
Funny how it feels just like being alone...

Avatar de l’utilisateur
Alrob
Otaking !
Messages : 973
Enregistré le : sam. 11 juin 2005, 18:31
Localisation : nantes.com
Contact :

Messagepar Alrob » jeu. 06 déc. 2007, 14:34

dans le cas présent, le film est interdit aux mineures, la pétition ne fait pas mention de scène coupé. le film peut donc étre vu dans son intégralité .

Avatar de l’utilisateur
Anton
Don Quichotte
Messages : 2151
Enregistré le : mar. 10 déc. 2002, 12:33
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Anton » jeu. 06 déc. 2007, 15:04

Alrob > bien reçu ton MP, mais ne vaudrait-il pas mieux que tu le postes sur ce thread ?

Jem > effectivement, bien que ds le fond il s'agisse d'une forme de censure également il me semble lorsqu'appliqué comme ds ce cas. Soit on dénature le film, soit on le coupe du public. Ici on le coupe du public. Les distributeurs expliquent bien d'ailleurs qu'une interdiction au moins 16 ans leur aurait convenu, ds la mesure où ça n'handicapait pas la distribution du film et qu'ils ne nient pas le caractère fort du propos et/ou de certaines scènes (et ds ce dernier cas, c'est fort de café quand on sait ce qui sort avec juste un interdit au moins de 16). Là le film est traité comme un vieux porno des familles. De là même façon qu'un film comme Baise Moi avait subit le même traitement. Ds ces cas ça s'apparente à de la censure.

Un extrait de l'itw sur cinemasie, ça ne répond pas directement à la question peut-être mais permet de cerner un peu le personnage du réalisateur dont le parcours reste vraiment atypique >
Comment avez-vous fait face au scandale généré par vos films?

Je me disais que mes détracteurs comprendraient un jour, qu'ils m'accepteraient un jour. Je me suis disputé avec la censure, avec l'état mais ils ne peuvent changer mon cerveau. Les scandales ne m'ont pas empêché de continuer. Je travaillais moi-même, prenais les copies pour montrer mes films dans les salles de cinéma.

Est-il plus difficile pour vous de concrétiser des projets de cinéma aujourd'hui?

J'ai beaucoup de projets mais je me demande encore combien de films je peux encore faire. J'ai un projet sur l'Armée Rouge Japonaise et ça marquera une fin de cycle pour moi. Et si je vis encore je ferai un film sur le jeune garçon d'extrême-droite qui a tué ASANUMA Inajiro du Parti Socialiste japonais en le poignardant lors d'une session télévisée du parlement (NLDR: en 1960). Il a été arrêté puis s'est suicidé. Ce fut le début de la fin pour le Parti Socialiste. Aujourd'hui personne ne veut financer mes projets. Il est dur de ramasser de l'argent. Pour mon dernier film, j'ai trompé plusieurs personnes qui m'ont donné de l'argent. Mais ils ne le regrettent pas au vu du résultat final. Pour mon film sur l'Armée Rouge japonaise, j'évoquerai trois frères ayant intégré l'organisation: l'un d'eux a vu un de ses frères tué par ses "camarades" de l'organisation. Je ne cherche pas à poser la question du bien fondé de cette lutte mais de ce qu'était cette lutte.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Alrob
Otaking !
Messages : 973
Enregistré le : sam. 11 juin 2005, 18:31
Localisation : nantes.com
Contact :

Messagepar Alrob » jeu. 06 déc. 2007, 15:15

p'tain la prochaine fois que je voudrais poser une question je ferais un invocation de "jem" ca fonctionne mieux pour avoir des réponse

le mp

moi a écrit :salut..

il n'y a pas d'attaque contre toi, tu semble vraiment t'énerver derrière ton clavier.

le point de départ c'est la censure, est on d'accord sur le fait que l'organisme de censure est indispensable et que ce n'est pas la censure en elle meme que la pétition condamne ?
la censure a fait son boulot, bien ou mal, c'est là qu'est la vrai question, non ?
le texte accompagnant la pétition explique que cette "infâme" censure n'est pas justifié parce que :
"Artiste internationalement reconnu, dont les films ont été sélectionnées dans des festivals tels que Cannes et Berlin et ont fait l'objet de rétrospectives dans les Cinémathèques du monde entier, Koji Wakamatsu, co-producteur de L'Empire des sens, est également considéré par les spécialistes du cinéma japonais, qu'ils soient français, américains ou japonais, comme l'un des auteurs phares des années soixante/soixante-dix.

ce que je comprend c'est qu'il ne faut pas censurer le film parce que son réalisateur est connu et reconnu.

voila le point qui me dérange, voila pourquoi je ne comprend pas en quoi cette censure est "infâme ".
la censure ne signifie pas "ce film est mauvais", elle signifie - a tore ou a raison- " notre société (en tout cas ceux qui pensent pour elle) ne souhaite pas que certaine scènes /idées de ce film soient vu par des mineur".

j'espère avoir été plus claire.
prend le temps d'y répondre si tu veux.
et par pitié évite l'ironie et le sarcasme.. ca ne mène a rien


cela dit, maintenant tu as répondu a la question ^^

Avatar de l’utilisateur
Anton
Don Quichotte
Messages : 2151
Enregistré le : mar. 10 déc. 2002, 12:33
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Anton » jeu. 06 déc. 2007, 15:17

Edit : viens de voir ton post au-dessus > tu sais, Jem ou pas Jem, on n'a fait que tourner en rond là depuis quelques post. Si tu avais pris le temps de lire les liens, et donc l'article du le Le Monde (cf: ici bas), les choses auraient été bien plus simple et ma tête bien plus tranquille. Il n'y avait pas de discussion à avoir sur la question, tous les éléments étaient là.

Ah et puis j'y reviens quand même Alrob. Je m'agaçais parce que tu demandais des choses auxquelles les liens répondaient. Alors pour l'édification de tous, je fait un bref copié/collé de l'article du le Le Monde que je met en lien un peu plus tôt ds ce thread >
Aucune scène de sexe explicite ni de violence extrême n'est recensée dans ce film cruel qui raconte la descente aux enfers d'une jeune vendeuse, séquestrée, ligotée et frappée par un directeur pervers. Prenant la défense esthétique de ce film tourné en 1966, le Syndicat de la critique s'est élevé contre cette restriction, appuyé par six principaux organismes professionnels du cinéma.


Vala pourquoi. Et vala pourquoi ça m'agaçe aussi quand tu reviens à la charge sur "mais pitête qu'ils ont raison" et que t'y vas de généralisations sur la censure (ce qui n'est pas à l'origine l'objet de mon post) tout en ne connaissant pas la définition du mot subversif... Y'a de quoi geindre (moi) devant son clavier je trouve.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Alrob
Otaking !
Messages : 973
Enregistré le : sam. 11 juin 2005, 18:31
Localisation : nantes.com
Contact :

Messagepar Alrob » jeu. 06 déc. 2007, 15:45

autant pour moi, le lien vers l'article du monde s'ouvrait sur une page blanche.
il explique bien les choses..


a propos de la méconnaissance parfaite d'un mot
Y'a de quoi geindre

non

Avatar de l’utilisateur
Anton
Don Quichotte
Messages : 2151
Enregistré le : mar. 10 déc. 2002, 12:33
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Anton » jeu. 06 déc. 2007, 16:13

Je ne veux pas jouer les pinailleurs hein : je n'ai pas geindré à cause de ta méconnaissance du mot, mais à cauze que tu as utilisé ce mot sans en connaître le sens pour à priori justifier la censure de ce film. Ça ne facilitait pas la discussion je trouve.

mais ca "assez subversif dans la mise en scène et la violence émotionnelle" ca doit surement justifier la censure...


Ceci dit, il ne faut pas croire que j'en fasse une croisade hein de ce film. Je fais passer l'info. J'ai signé. Les gens ont les éléments, signent ou non. Basta.
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Alrob
Otaking !
Messages : 973
Enregistré le : sam. 11 juin 2005, 18:31
Localisation : nantes.com
Contact :

Messagepar Alrob » jeu. 06 déc. 2007, 16:25

effectivement ça prête a sourire.^^

m'enfin bon, au moins maintenant que je sais , j'ai pu signer..!

rhoo comment je suis relou !!

Avatar de l’utilisateur
Chron
Synchrone or not synchrone ?
Messages : 12503
Enregistré le : jeu. 06 juin 2002, 11:37
Localisation : Paris

Messagepar Chron » jeu. 06 déc. 2007, 16:37

En tout cas, tu peux être fier de toi Alrob, tu as réussi à faire trépigner Anton, ce qui est rare de mémoire de forum. :kgrin:
@+
Chron
웃어라, 세상이 너와 함께 웃을 것이다,울어라, 너 혼자만 울게 되리라

Avatar de l’utilisateur
LeFlan
Hannibal posteur
Messages : 477
Enregistré le : mer. 14 déc. 2005, 9:51
Localisation : la planète shadok

Rouletabille se rebiffe

Messagepar LeFlan » jeu. 06 déc. 2007, 19:26

Juste une remarque en passant, et sur un point précis :

Alrob a écrit :le point de départ c'est la censure, est on d'accord sur le fait que l'organisme de censure est indispensable et que ce n'est pas la censure en elle meme que la pétition condamne ?
la censure a fait son boulot, bien ou mal, c'est là qu'est la vrai question, non ?

N'y a-t-il pas ici en jeu un étrange renversement de valeurs, quant au sens et au rôle de toute pratique de censure en tant que telle ? Soit dit sans la moindre intention angéliste (et toutes considérations sociologistes comme éthiques étant entendues), si le fait même de considérer le concept et la pratique d'une censure comme une sorte de "mal nécessaire" a de quoi laisser sceptique à plusieurs égards, aller jusqu'à les considérer comme un "bien nécessaire" (ainsi que le laisse entendre la citation ci-dessus), voilà qui apparaît pour le moins... déroutant.

Quant à savoir si "la censure a fait son boulot, bien ou mal", le "bon bout de la raison" ne voudrait-il pas qu'il s'agisse toujours d'imposer à toute décision d'un tel ordre de se voir pleinement, explicitement et dûment justifiée, comme ordre usuel de toute forme de pensée sur le sujet, plutôt que de se demander a contrario (comme ce fut le cas il y a de cela quelques messages) : "pourquoi ce film (ce livre / cette chanson / cette pièce / cet objet en général) ne devrait-il pas être censuré ?"
Désolé de revenir sur un sujet apparemment parvenu à une forme de dénouement dans ce cas précis, mais sur les questions de principe, quelques points semblent encore à éclarcir...
Image
"Car l'amitié est la science des hommes libres."

Avatar de l’utilisateur
Anton
Don Quichotte
Messages : 2151
Enregistré le : mar. 10 déc. 2002, 12:33
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Anton » jeu. 06 déc. 2007, 19:53

Aussi et surtout. Mais là y'a risque de migraines à terme...
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7815
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Re: Rouletabille se rebiffe

Messagepar velo vert » jeu. 06 déc. 2007, 21:02

LeFlan a écrit :Quant à savoir si "la censure a fait son boulot, bien ou mal", le "bon bout de la raison" ne voudrait-il pas qu'il s'agisse toujours d'imposer à toute décision d'un tel ordre de se voir pleinement, explicitement et dûment justifiée, comme ordre usuel de toute forme de pensée sur le sujet, plutôt que de se demander a contrario (comme ce fut le cas il y a de cela quelques messages) : "pourquoi ce film (ce livre / cette chanson / cette pièce / cet objet en général) ne devrait-il pas être censuré ?"

pareil.

Avatar de l’utilisateur
Alrob
Otaking !
Messages : 973
Enregistré le : sam. 11 juin 2005, 18:31
Localisation : nantes.com
Contact :

Messagepar Alrob » ven. 07 déc. 2007, 10:04

leflan-> je ne parle pas de bien ou de mal, je parle d'un travail bien fait ou mal fait (ici, celui de la censure) comme un boulangé aurait fait un bon pain ou un pain dégueulasse!
pour ce qui est de la censure, je pense effectivement qu'elle est indispenssable dans une société comme la notre.
pourquoi donc ?
la censure c'est l'opposé de la liberté d'expression (celle si est incontestable, c'est un droit de naissance).... la censure me semble indispensable pour protéger les autres droit sur lesquels le droit d'expression pourrait empiéter .
(le droit au secret, a l'intimité, à l'éducation, à la sécurité.. à la naïveté ..)
sous couvert de liberté d'expression tout le monde peut dire ce qu'il veux , et "ce qu'il veux" c'est large.
la liberté d'expression c'est la liberté de parole, et cette parole peut être diffamatoire, insultante, insitatoire a la haine ...
personnellement j'attends juste d'un comité de censure qu'il protège notre société contre certain abus .
je ne vais pas donner des exemple je suis sur que tous le monde en connait.

si monsieur X insulte ta mère, c'est sa liberté d'expression.. n'empêche que tu lui collera ton point dans la gueule, c'est de la censure.
si ce même monsieur X dit a ton fils qu'il faut jeter des cailloux sur les gens, il est toujours libre de la faire... et tu pourras encore lui foutre ton point dans la gueule.
..
m'enfin vu qu'on a pas le droit de taper sur les gens, il faut bien un comité de censure pour te protéger..


j'aimerais bien être plus explicite et faire des grande et jolies phrases pour m'expliquer, mais je n'en ai pas les capacités ..

Avatar de l’utilisateur
gate
Otaking !
Messages : 807
Enregistré le : lun. 11 août 2003, 15:06
Localisation : Burdigala riprizent...
Contact :

Messagepar gate » ven. 07 déc. 2007, 11:52

Chron a écrit :C'est que c'est un film qui date de près de 40 ans, en noir et blanc, assez propre dans l'explicite, mais assez subversif dans la mise en scène et la violence émotionnelle, si j'ai bien compris. C'est un chef d'oeuvre reconnu, mais n'ayant pas vraiment d'excuse genre "la tête qui saute à la tronçonneuse, là, c'est un peu violent quand même", ben la raison de cette classification est restée floue et semble bien être de la mauvaise foi. Genre le Vatican qui pendant 400 ans a oublié de gracier Galillée.
Et ce que ça implique, c'est que la diffusion reste minime, publicité zéro (on a pas le droit de parler d'un film comme ça avant tard le soir et en crypté) et diffusion tout aussi minimale sur Canal après le film le 1er samedi du mois...
C'est aussi que ça crée un précédent assez malencontreux...
@+
Chron

Alrob :: suite à cette réponse de l'ami Chron et à la précision de berseker, j'pense que t'avais toutes les réponses qu'il te fallait.
Mon impression et le fait que je comprenne que t'ai agacé anton, c'est que tu donnes le sentiment de dire ok tu/vous me réponds/dez de façon claire et limpide.... maiiiiis je reste sceptique.
Et après tu continues d'enfiler des perles (variante soft d'entchuler des mouches) sur deux pages...
D'autant que tes deux derniers exemples n'ont rien à voir avec le principe de censure, gome :/.
Disont qu'il est ptet prévisible que tout ça puisse agacer. :kfcharme:


Retourner vers « Forum Général »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités