Le coin de comptoir à Béber

Vous pouvez y parler de tout
Répondre
Avatar du membre
maxarkes
Intervenant valeureux :)
Messages : 88
Enregistré le : mar. 04 déc. 2007, 14:38
Localisation : loin
Contact :

Message par maxarkes »

Ça fout un peu les jetons quand même.

Mention spéciale au roman à traduire "plus quelques heures de cuisine et de repassage". :kfpeur:
Image Image

kiki
Otaking !
Messages : 1930
Enregistré le : lun. 04 sept. 2006, 22:35
Localisation : under jep
Contact :

Message par kiki »

Wah ! le comptoir à échappé à la polémique Jme Vaccine Jme Vaccine pas ! :ksurpris: :ksurpris: :ksurpris: :ksurpris:
(•–•)/
When IN Doubt, Know Your Way Out.

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7921
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

Le nouveau contrat doctoral c'est vraiment de la gross merde. Avant, les thésards pouvaient enseigner en TD et TP pour se faire un peu d'argent en plus (c'est à dire passer de 1680 € à 2010 €, bruts, en gros), soit dans le cadre stricte du monitorat, soit dans celui des vacations (sorte de mercenariat de l'enseignement, moins bien payées (parfois même gratuite)). Maintenant, nous n'avons plus le droit qu'au monitorat ; dont les places sont assez restreintes ; ou à une vacation strictement équivalente en temps et en salaire. Si on rajoute à ça l'« autonomie des universités » qui fait que chaque fac paye ses propres thésards, et ne recrute ses moniteurs que parmis eux, et bah on est bien niqués.

Avatar du membre
koneko
n00bivore
Messages : 7301
Enregistré le : sam. 05 mars 2005, 12:12
Localisation : Chez Harry le Potier.
Contact :

Message par koneko »

:/ pffft. Mais pourquoi les gens s'acharnent tant à tout empirer?

for intérieur de koneko a écrit :Parce qu'ils sont tous cons.
Image
The hammer's my penis...(Captain Hammer)

Avatar du membre
ACME
Otaking !
Messages : 2512
Enregistré le : mar. 25 avr. 2006, 16:50
Localisation : NORD 59

Message par ACME »

La Loi sur les universités ou comment accélérer la fuite des cerveaux à l'étranger! :kmoqueur: :klangue:
Tout employé tend à atteindre son niveau d'incompétence.
( Principe de Peter)

Avatar du membre
LeFlan
Hannibal posteur
Messages : 477
Enregistré le : mer. 14 déc. 2005, 9:51
Localisation : la planète shadok

un conseil de lecture

Message par LeFlan »

Sur ce sujet, un gros ouvrage collectif datant d'avril 2007, c'est-à-dire ne couvrant pas les dernières avanies en la matière, mais qui de manière plus large paraît particulièrement précis (et hélas encore singulièrement d'actualité) sur la question [le conditionnel reste de rigueur, faute d'avoir pu aller au bout du volume pour le moment] : De la destruction du savoir en temps de paix -- Ecole, Université, Patrimoine, Recherche, sous la direction de Corinne Abensour, Bernard Sergent, Edith Wolf et Jean-Philippe Testefort, aux éditions Mille et une nuits.

Image

Ci-dessous un copié-collé d'une annonce de publication, ainsi que de la quatrième de couverture :
Depuis la fin des années 70, la culture fait l’objet d’une sorte de grand sabotage. Non qu’elle soit victime d’un complot conscient et sciemment organisé.

Il s’agirait plus simplement d’une tendance, que révèle ce livre : L’INSTRUMENTALISATION DU SAVOIR à des FINS PUREMENT ECONOMIQUES, la victoire de la compétence sur la connaissance.

Cette thèse s’appuie sur des faits, des chiffres, des sources vérifiables et issus le plus souvent d’organismes officiels. Les auteurs : universitaires, professeurs du second degré, chercheurs, bibliothécaires, archéologues, conservateurs de musées, membres d’associations, sont divers par leurs appartenances politiques et leurs formations. Mais chacun a été témoin de faits précis, emblématiques d’une certaine tendance. Tous sont d’accord pour définir cette tendance par quatre points essentiels :

1°Le remplacement des connaissances, définies selon des critères scientifiques par des spécialistes, par des compétences adaptatives modelées selon les critères des décideurs de la sphère économique ;

2°Le désengagement de l’Etat dans la définition des normes et la validation des connaissances comme dans le financement de la recherche et de l’enseignement ;

3°La dévalorisation de la culture comme transmission intergénérationnelle au profit d’une « culture jeune » caractérisée par l’éphémère et le territorial, adaptée à une conception consumériste de la vie en société, et rendant impossible une inscription dans l’histoire et l’esprit critique qui l’accompagne ;

4°L’émergence d’une « novlangue » dont les maîtres mots sont : compétence, professionnalisme, gestion, autonomie, innovation, mobilité, transversalité ; et dont la fonction principale semble être de mettre en place une nouvelle idéologie, mais masquée, puisqu’elle prétend par principe rejeter toute idéologie.

Corinne ABENSOUR, Bernard SERGENT, Jean-Philippe TESTEFORT et Édith WOLF (sous la dir.) Avec les contributions de Kathleen BARBEREAU, Frédérique KLEMAN, Jacques MAILLARD et Pascal POLISSET.
Sauver l'étude des lettres et de la philosophie. Sauver la recherche. Sauver les collections du musée de l'Homme. Défendre l'inaliénabilité des chefs-d'oeuvre des musées français. Sauver le patrimoine de l'Imprimerie nationale. Sauver les fonds de plusieurs bibliothèques... Des enseignants, des chercheurs, des conservateurs, des archéologues lancent des appels pressants devant le péril que court leur discipline ou leur institution.
À partir du début des années 2000, un processus implacable devient manifeste. C'est à une véritable tentative de destruction du savoir que nous assistons.
À cet égard, l'école - dont les faillites sont désormais plus difficiles à dissimuler - aura été le champ d'expérimentation premier : on cherche à mettre fin à la transmission du savoir, et ce depuis près de trente ans. Derrière les discours politiques qui se sont succédé, une même logique à l'oeuvre. Toutes les réformes ont été menées selon des critères de rentabilité immédiate, selon des normes de « bonne gouvernance » mêlant management et marketing. L'Éducation nationale a repris à son compte les préconisations des grandes institutions financières internationales ou de l'Union européenne.
Peu analysées sous l'angle de cette orientation économique, la crise de l'école mais aussi la rapide dégradation de l'université et de la recherche publique trouvent pourtant là leur cohérence. Alors que l'instrument principal de son application vient d'entrer en vigueur (la loi organique relative aux lois de financement, dite LOLF), il importe de comprendre que le processus se poursuivra si nous ne l'arrêtons pas.
Image
"Car l'amitié est la science des hommes libres."

Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

Merci LeFlan, un ouvrage intéressant parce que tout à fait exact pour le coup... j'ai des copains profs qui m'ont parlé de la récente réforme qui est passée... Par exemple, séparation, pour les cours de langue, de la littérature et de la grammaire, qui deviendra de la "communication", soit apprendre aux gamins comment réserver un billet d'avion... et ça, ce n'est qu'une partie du sombre bordel qui va nous fournir une belle génération d'attardés. Un truc hallucinant. J'ai eu de la peine à les croire quand mes potes m'en ont parlé, je me disais que ça allait être encore un nonosse à la con que l'opposition rongerait pendant qu'ils feraient passer d'autres réformes de pute derrière, mais non, c'est bel et bien passé. Une blague "cap' pas cap'?" qui a mal tourné?

J'en ai encore froid dans le dos, et j'ai pas fini, on dirait.
Avatar by Kiri

Avatar du membre
koneko
n00bivore
Messages : 7301
Enregistré le : sam. 05 mars 2005, 12:12
Localisation : Chez Harry le Potier.
Contact :

Message par koneko »

Pour résumer : en temps de paix, transformons le peuple en bon gros moutons bien cons pour leur tirer du blé impunément.

D'puis l'temps qu'euj le dit.
Image
The hammer's my penis...(Captain Hammer)

gillou
Otaking !
Messages : 1181
Enregistré le : jeu. 21 août 2008, 1:07
Localisation : PO
Contact :

Message par gillou »

terrifiant la mort au bout du fil
http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html
Image

[edit : non ce n'est pas drôle]

Avatar du membre
ACME
Otaking !
Messages : 2512
Enregistré le : mar. 25 avr. 2006, 16:50
Localisation : NORD 59

Message par ACME »

C'est terrible la casse des services publics! :kgrossecolere:
Tout employé tend à atteindre son niveau d'incompétence.
( Principe de Peter)

Avatar du membre
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 22:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Message par Fikey »

bon je savais pas où le mettre, mais le "comptoir de la bd" met en avant un article très intéressant du monde ... un article sur les idées reçues sur la bande dessinée et son lectorat en général.

http://www.monde-diplomatique.fr/2010/01/GUILBERT/18749

Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

Avatar by Kiri

Avatar du membre
Otaku
Guerrier Super Saïen
Messages : 242
Enregistré le : dim. 30 août 2009, 11:49
Localisation : Osaka
Contact :

Message par Otaku »

dans l'baba :D

gillou
Otaking !
Messages : 1181
Enregistré le : jeu. 21 août 2008, 1:07
Localisation : PO
Contact :

Message par gillou »

La Chine m'a toujours foutu la gerbe depuis des années en réalité
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/In ... ibet.shtml
faut boycotter ce pays de cons

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7921
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

L'ambassade de France vient de confirmer que les consignes de restriction des déplacements des fonctionnaires français restaient valides et qu'il convient de maintenir l'interdiction pour les agents du CNRS de se rendre en Iran.
o_O

Répondre