Le coin de comptoir à Béber

Vous pouvez y parler de tout
Répondre
Avatar du membre
Jel
Otaking !
Messages : 958
Enregistré le : jeu. 27 juil. 2006, 12:16
Localisation : paris
Contact :

Message par Jel »

berseker a écrit :Pourquoi je ne reprends que quelques points ? Simplement parce que tout le monde ici, AFAIK, est d'accord sur le fait que cette nouvelle carte est de la merde. Le combat cessa faute de combattants...
Ok, mais encore faut-il le dire, histoire que ce soit compréhensible pour ton interlocuteur ;) Les réactions sont importantes pour la compréhension de l'autre, qu'elles aillent dans le sens du post initial ou non. Surtout que je m'étonnais justement du peu de réaction que cette mesure avait suscitée!Je trouvais intéressant aussi éventuellement de faire un peu de prospective sur les conséquences que cette carte pouvait avoir à terme, et ça ça ne figure pas forcément dans les articles...
Et désolé pour ton souci de santé, j'espère que c'est temporaire et que ça va s'arranger rapidement.

berseker a écrit : Sinon, je ne soutiens certainement pas que le purin d'ortie spécifiquement est dangereux. D'ailleurs personne ne le soutient, puisqu'il a été autorisé. Je soutiens juste qu'on doit systématiquement vérifier l’innocuité des produits avant de les utiliser, même quand ils ne viennent pas de chez Monsanto et qu'on les utilise depuis longtemps.

Sur le fait que les substances doivent être testées avant d'être utilisées: aucun débat. Le problème étant que sur les centaines de milliers de molécules fabriquées dans lesquelles nous vivons, même pas 5% ont été testées, directive REACH ou pas. Derniers exemples en date dont on s'est rendu compte de la nocivité quelques dizaines d'années après leur mise sur le marché: bisphénol A, phtalates, aspartame (même si ce dernier est légèrement plus controversé)... la liste complète prendrait des pages. Il est donc étonnant qu'au nom du principe de précaution très peu (pas?) appliqué pour les molécules chimiques de synthèse, on a décidé d'interdire une molécule naturelle qui a priori a de plus fait ses preuves depuis des siècles.

voilà, that's all folks!

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7925
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

berseker a écrit :J'ai aussi un petit soucis de santé qui me force à taper extrêmement lentement
ah ouais je vois. au début ça tire un peu, mais tu verras, on s'y fait vite à l'adamantium.

Avatar du membre
Jel
Otaking !
Messages : 958
Enregistré le : jeu. 27 juil. 2006, 12:16
Localisation : paris
Contact :

Message par Jel »

Huhu vélo vert.

Sinon, un truc que les populations informées savent depuis longtemps, mais qui semble être enfin reconnu par le plus grand nombre: la nocivité des ondes électro-magnétiques, en particulier les tél portables et le wifi. De plus en plus d'actions sont intentées et gagnées envers les opérateurs.


Pour avoir l'article en entier avec les liens, cliquez ici http://www.rue89.com/2011/07/19/ondes-d ... eur-214835, sinon voici le texte brut:
Ondes de téléphonie : le début d'une contestation d'ampleur ?
Par Marine Richard | Ecrivain & journaliste | 19/07/2011 | 16H11




La liste des actions entreprises contre la téléphonie mobile ces dernières semaines est quasiment sans fin :

« Brax. Le projet d'antenne s'éloigne » ;
« Castres. Ils font analyser leur sang pour dénoncer une antenne-relais » ;
« Halluin déclare ouverte la chasse aux antennes relais “ sauvages ” ;
“ Foix. Une association contre l'antenne ” ;
“ Uxem en danger : un collectif dénonce l'antenne relais ” ;
“ Antenne-relais interdite à Elne ” ;
“ Hérouville interdit une antenne relais ” ;
“ Téléphonie mobiles : précautions à Volvic et blocage à Montaigut ” ;
“ Acy-Romance : mobilisation contre une antenne relais ”…

Que se passe-t-il ? Les Français n'écouteraient-ils plus les adages de l'Académie de médecine, dont le principal conseil en matière de champs électromagnétiques est Didier Aurengo, ancien conseiller scientifique de Bouygues Télécom ? Ne se fieraient-ils plus à l'État français pour les protéger – État dont l'actuelle ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a enterré son projet de loi visant à protéger la population des radiofréquences depuis qu'elle fait partie du gouvernement ?

Préféreraient-ils écouter les recommandations du conseil d'experts de l'OMS qui, après avoir évincé de son collège les scientifiques compromis avec les opérateurs, a déclaré récemment le téléphone portable “ cancérogène possible ” ? Se fieraient-ils au Conseil de l'Europe qui a demandé le 6 mai dernier aux États membres de revoir leurs normes de sécurité en matière de téléphonie mobile dans les plus brefs délais ?
“Mauvaises ondes”

Les Français ne croiraient-ils plus en l'indépendance des chercheurs, après que le documentaire “Mauvaises Ondes”, programmé sur France 3 le 18 mai 2011 a brillamment montré que si leurs résultats n'étaient pas conformes aux attentes des commanditaires, ils disparaissaient aux oubliettes ? (Voir un extrait, de 6m30)


Un soupçon se serait-il dessiné dans leurs esprits quand, le 15 juin 2011, sur France 5, le représentant des opérateurs, Jean-Marie Danjou, esquiva par une faiblarde pirouette à plusieurs reprises la question pourtant simple du journaliste Yves Calvi : “accepteriez-vous de mettre par écrit que les ondes de la téléphonie mobile sont sans danger pour la santé ? ”

Que se passe-t-il ? Les Français commenceraient-ils à soupçonner que les milliards d'euros de recettes des géants de la téléphonie mobile auraient pu justifier quelques petites cachotteries quant à la réalité du risque sanitaire qu'encourt la population ? (Bouygues Telecom : 5,6 milliards d'euros ; SFR : 12,6 milliards ; Orange : 22,8 milliards, d'après leurs sites respectifs)
Des études scientifiques sonnent l'alerte

Les opérateurs auraient par exemple pu faire signer à un gouvernement Jospin sur le départ des normes d'émissions de radiofréquences aberrantes qui ne prennent pas en compte les effets biologiques non thermiques des micro-ondes pulsées.

Ou bien ils auraient pu, à force de lobbying, pousser l'Agence française de sécurité sanitaire (Afsset) à déclarer par la voix de son directeur général adjoint, Gérard Lasfargues, que certes le téléphone portable génère une modification du débit sanguin cérébral, mais que “ cela ne veut pas dire que c'est grave. C'est une réaction physiologique normale de l'organisme mais cela veut dire qu'il se passe quelque chose ” (sur TF1, le 25 février 2011).

En furetant un peu sur Internet, lesdits Français auraient-ils senti les cheveux se dresser sur leurs têtes face à la foultitude des (très accessibles) études scientifiques qui sonnent l'alerte ?

Oui, les micro-ondes pulsées cassent l'ADN, ouvrant le champ à des mutations (rapport au format PDF [en anglais]).
Oui, les micro-ondes pulsées ouvrent la barrière hémato-encéphalique.
Oui, les micro-ondes pulsées augmentent sensiblement la prévalence des gliomes.
Oui, les micro-ondes pulsées génèrent des troubles cardiaques et de l'hyperactivité chez les enfants.
Oui, les micro-ondes pulsées désorganisent les colonies d'abeilles.
Oui, les micro-ondes pulsées, même à très faible dose, peuvent chez certains sujet humains générer une réaction de type allergique grave appelée électrohypersensibilité (EHS).

Des endroits préservés de la pollution électromagnétique

“C'est pas possible ! Qu'est-ce que c'est que ça, encore ? ”, se sont peut-être inquiétés les Français, effarés d'apprendre que leur génial smartphone ou leur Wifi si pratique peut déclencher chez les personnes prédisposées, et même à bonne distance, de violents maux de tête, des troubles de la concentration, de la mémoire, de l'équilibre, des nausées, des pertes de poids, des dépressions, des crises de tachycardie, des arythmies cardiaques et peut-être même des accidents vasculaires cérébraux…

Les Français auraient-ils alors entendu parler de la première consultation pour personnes électrohypersensibles du pays, ouverte par le professeur d'oncologie Dominique Belpomme, unique médecin français à se pencher sur la question, quand les praticiens d'autres pays signent par milliers des appels à un changement des pratiques ?

Auraient-ils appris que celui-ci a déjà reçu plus de 500 malades chez qui il a pu mettre en évidence leur électrohypersensibilité par plusieurs marqueurs spécifiques et que son traitement expérimental soulage certaines personnes, mais que ce qu'il leur faut, à ces patients, pour guérir vraiment, ce ne sont pas des médicaments, car au fond, ils ne sont pas malades. Ce qu'il leur faut, ce sont des endroits préservés de la pollution électromagnétique. Or de tels endroits n'existent plus, grâce à l'obligation faite aux opérateurs de couvrir le territoire dans son entier.
Grossières manipulations des réalités scientifiques

“Oh la la”, ont sans doute pensé les Français, en voyant l'image de personnes comme moi, survivant dans des parkings souterrains, des grottes, des forêts et se déplaçant caparaçonnées d'un voile métallique qui arrête les ondes. “Pourvu que ça n'arrive pas à mes enfants ! ”, se sont-ils certainement exclamés, décidant sur-le-champ de se mobiliser comme ils peuvent contre l'implantation de la nouvelle antenne de téléphonie ou de Wimax sur leur commune.

Serait-ce possible, une telle onde de résistance ? Cette mobilisation tous azimuts ne serait-elle pas plutôt l'expression d'une psychose collective tout-à-fait irrationnelle ?

C'est ce que les opérateurs – décidément rois de la cabriole – tentent encore désespérément de nous faire croire par de grossières manipulations des réalités scientifiques, osant sans rire mettre à égalité les effets des micro-ondes pulsées et ceux des ondes radio, qui seraient selon eux “ de même nature au plan sanitaire. ”

Avatar du membre
LeFlan
Hannibal posteur
Messages : 477
Enregistré le : mer. 14 déc. 2005, 9:51
Localisation : la planète shadok

Jusqu'ici tout va (décidément toujours) bien...

Message par LeFlan »

Avec un certain retard par rapport à la réalité des pratiques mise en place, voici quelques informations sur la censure mise en place par les pouvoirs publics japonais (par le biais d'un texte de loi adopté en mai dernier, et à travers l'action publique de l'Agence de l'énergie) :
Japon : le gouvernement nie toute censure autour de l’accident nucléaire de Fukushima (par delphine thebault, Vendredi 29 juillet 2011)

Japon : le gouvernement nie toute censure autour de l’accident nucléaire de Fukushima.
Accusé de censurer sur Internet toutes les mauvaises nouvelles relatives à la crise que traverse actuellement le pays, le gouvernement japonais n’a pas tardé à démentir.


Il y a quelques jours, une information pour le moins préoccupante s’est répandue comme une traînée de poudre sur Internet : Tokyo aurait décidé de se comporter « à la chinoise » en nettoyant la Toile de toutes les nouvelles embarrassantes en provenance de Fukushima 1. A croire que le Premier ministre Naoto Kan préfère masquer la vérité pour rassurer ses concitoyens. Sous pression, les autorités ont démenti par la voix de la porte-parole de l’Agence de l’Energie Chikako Ogami.

« Notre gouvernement ne censurera jamais l’information. Tous ces propos sont erronés » a-t-elle assuré. Et si le gouvernement japonais a bien alloué des fonds pour surveiller le réseau, ce ne serait pas dans le but de faire un grand ménage. « Cet argent est destiné à assurer une surveillance des sites Internet afin que les autorités soient alertées sur toute information inexacte susceptible de véhiculer des rumeurs nuisibles aux habitants de la préfecture de Fukushima », a expliqué Mme Ogami, selon laquelle l’Agence va se contenter de « donner des explications sur son site et sur son compte Twitter ». Le groupe publicitaire Asatsu DK, lui, sera chargé moyennant 70 millions de yens (630 000 euros) de surveiller le Net jusqu’en avril prochain.

Reste que la frontière entre tri sélectif et désinformation est en l’occurrence ténue et que les Japonais ont de quoi être désorientés, alors que dans le même temps la crise alimentaire s’aggrave. (...)
Pour autant que l'on puisse en juger à partir des informations en ligne en langue française, les dénégations officielles semblent l'avoir emporté dans le traitement médiatique de ce sujet. En réalité, la censure mise en place, sous prétexte de "lutter contre les rumeurs nuisibles et infondées", agit comme toute censure, en "éliminant les propos jugés inappropriés" (sur quels critères objectivement définis ?), et en faisant notamment disparaître messages et vidéos sur les réseaux sociaux (comptes Youtube, Twitter etc.), mais aussi en annulant discrètement les préférences de suivi adoptés par des usagers tiers envers les discours ainsi incriminés.
Le fait de passer par un contrat de sous-traitance, et de laisser opérer un prestataire privé (qui plus est, en l'occurrence, un groupe publicitaire) représente assurément un pas en avant dans l'exploration de nouvelles pratiques en la matière.
Image
"Car l'amitié est la science des hommes libres."

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7925
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »


Avatar du membre
maje
Kioubie's Avatar
Messages : 2491
Enregistré le : lun. 10 mars 2003, 0:24
Localisation : à côté des rails, sous la voie rapide

Message par maje »

À quel moment y a violence policière ?
"Et le Directeur de cabinet était également parti faire pipi ?"
Alexandre Jardin

Avatar du membre
patrouchef
Grenouille enragée
Messages : 11285
Enregistré le : mar. 09 juil. 2002, 23:24
Localisation : Jardin des Hinata
Contact :

Message par patrouchef »

Juste quand ils tirent, pourquoi ?

Bon après, si la manifestation n'était pas autorisée, ils y vont aussi à leurs risque et périls...
"Girogirogirogirogirogirogirogirogiro !!!."

Avatar du membre
maje
Kioubie's Avatar
Messages : 2491
Enregistré le : lun. 10 mars 2003, 0:24
Localisation : à côté des rails, sous la voie rapide

Message par maje »

Because le titre de la vidéo "19S Paris - Violences policières contre les indignés - 139 blvd Saint-Germain"
Alors que c'est du maintient de l'ordre basique.
Vu la qualité des textes de la vidéo, le titre colle.

Mais VV à du se gourer, y a que des humains de plus de 21 ans sur sa vidéo youtube.
"Et le Directeur de cabinet était également parti faire pipi ?"
Alexandre Jardin

Avatar du membre
berseker
mouton câlin
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2003, 11:05
Localisation : Paris mais presque
Contact :

Message par berseker »

Je suis comme Maje, je n'ai pas regardé la vidéo en entier, mais je n'ai pas vu de violence policière sur ce que j'ai vu.
Hervé Joncour posa sa cigarette sur le bord de la table avant de dire
-Et il est où, exactement, ce Japon?
Baldabiou leva sa canne de Jonc en l'air et la pointa par-delà les toits de Saint-Auguste.
-Par là, toujours tout droit.
Dit-il.
-Jusquà la fin du monde.

Avatar du membre
yak
Newtype!!!
Messages : 6542
Enregistré le : sam. 10 juil. 2004, 14:18
Localisation : Chez moi

Message par yak »

Y a des pays ou ça se passe avec des guili guili, mais comparaison n'est pas raison.
GOD FINGER!!!!

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7925
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

maje a écrit :Because le titre de la vidéo "19S Paris - Violences policières contre les indignés - 139 blvd Saint-Germain"
Alors que c'est du maintient de l'ordre basique.
Vu la qualité des textes de la vidéo, le titre colle.

Mais VV à du se gourer, y a que des humains de plus de 21 ans sur sa vidéo youtube.
ouais, c'est du maintien de l'ordre, rien de vraiment choquant à voir des crs tirer des gens qui veulent pas bouger. sauf qu'à la base, c'est juste une cinquantaine de pèlerins avec des guitares et des sacs de couchage, qui descendaient le boulevard en faisant un peu de bruit. j'appelle pas ça une manifestation illégale ; un convoi de polytechniciens en semaine d'intégration fait plus de désordre que ça.

Avatar du membre
maje
Kioubie's Avatar
Messages : 2491
Enregistré le : lun. 10 mars 2003, 0:24
Localisation : à côté des rails, sous la voie rapide

Message par maje »

Ben non, rien de choquant, à moins que t'aie jamais assisté à une manif.
Il n y a pas 36 000 solutions pour évacuer un sitting.

Là où tu vois des pèlerins à guitare, la mairie du 5ème voit des punks à chiens qui vont faire du camping sauvage en ville.

Je vois pas le rapport avec les blaireaux à bicorne.
"Et le Directeur de cabinet était également parti faire pipi ?"
Alexandre Jardin

Avatar du membre
yak
Newtype!!!
Messages : 6542
Enregistré le : sam. 10 juil. 2004, 14:18
Localisation : Chez moi

Message par yak »

Ce gvt est vraiment trop débile et n'arrete plus de se prendre ses boomerangs dans la gueule :

http://www.latribune.fr/actualites/econ ... avail.html

En plus de sa bassesse il est foncierement cretin, sachant que la formation de chacun de ces élèves a couté plusieurs dizaine de K€ et qu'ils pourraient les rendre au décuple.
GOD FINGER!!!!

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7925
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

maje a écrit :Ben non, rien de choquant, à moins que t'aie jamais assisté à une manif.
Il n y a pas 36 000 solutions pour évacuer un sitting.

Là où tu vois des pèlerins à guitare, la mairie du 5ème voit des punks à chiens qui vont faire du camping sauvage en ville.

Je vois pas le rapport avec les blaireaux à bicorne.
mon précédent post n'était pas ironique, hein. c'est effectivement la procédure standard pour évacuer un sitting, sauf que le sitting en question c'est l'intervention des flics qui l'a provoqué.

quant aux punks à chien, ils l'ont fait de toute façon leur camping sauvage, c'est pas faire passer 5 heures au poste à une quinzaine d'entre eux qui aura changé quoi que ce soit.
en bref, ce qui me gave c'est pas "les violences policières du 139 bd st germain", mais c'est qu'on envoie des flics en armures pour ce genre de trucs. z'y s'raient pas aller, ce s'rait rien passé.




et puis de ce côté là de st michel, c'est le plus 5e. noob.

bon bah comme ça ils auront un prétexte pour fermer le supérieur aux non-européens l'année prochaine, pour donner la priorité aux demandeurs de formation déjà présents sur le marché de l'enseignement français.

Avatar du membre
maje
Kioubie's Avatar
Messages : 2491
Enregistré le : lun. 10 mars 2003, 0:24
Localisation : à côté des rails, sous la voie rapide

Message par maje »

Là dessus je suis d'accord, les intercepter là semble bien débile.
Faudrait savoir quel est l'ordre, la motivation du barrage.
Soit de l'incompétence soit de la communication.

:kpapy: oué oué Odéon c'est dans le 6ème,
tu m'accorderas qu la faune et le prix du m² des deux arrondissements est proche.
"Et le Directeur de cabinet était également parti faire pipi ?"
Alexandre Jardin

Répondre