Comment devenir scénariste pour l'animation

Vous pouvez y parler de tout
Répondre
Avatar du membre
hardkey
Tartiflette
Messages : 20
Enregistré le : sam. 07 janv. 2012, 11:32

Comment devenir scénariste pour l'animation

Message par hardkey »

Je m'explique.

J'adore vraiment l'animation, et ça serait réaliser un rêve que d'y travailler.
Seulement j'ai un niveau pathétique en dessin, et donc je ne peux pas être animateur.
C'est pour ça que je me demandais s'il y avait un moyen d'être scénariste.
Je me doute qu'il n'y a pas de formation, mais au moins des avis sur comment se lancer dans ce métier.

Merci d'avance.

:kgrin:

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36453
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Je crois pas qu'il y ait déjà un thread vraiment dédié au scénario en anim, mais tu peux peut-être zieuter celui là plutôt orienté storyboard (vu que c'est un peu lié) : http://www.catsuka.com/interf/forum/vie ... f=1&t=5731

Avatar du membre
hidro.j
Otaking !
Messages : 3834
Enregistré le : lun. 09 août 2004, 1:50
Localisation : Hidroshima

Message par hidro.j »

Note:
Avoir un bon niveau en dessin, même si c'est conseillé, ce n'est pas indispensable de nos jours pour être animateur. Vaut mieux avoir un bon sens du timming, du rythme et de la pose. (pas la pose clope hein..)

.
/////****>> Pokéman Ga, c'est diabolique ça transforme les enfants!<<****/////

Avatar du membre
hardkey
Tartiflette
Messages : 20
Enregistré le : sam. 07 janv. 2012, 11:32

Message par hardkey »

Merci pour vos réponses.

@Tsuka : Effectivement, le sujet que tu as indiqué est très intéressant, et je vais le lire assidument. :kgrin:

@hidro.j : C'est pas plus dur de se faire embaucher dans ce cas? :kinterro: (et je parle pas pour les projets perso :pandalaugh: )

Avatar du membre
mitch
Space Paranoïd
Messages : 2303
Enregistré le : ven. 30 janv. 2004, 1:22
Localisation : aux fraises

Message par mitch »

Comme le dis "hidro.j", ce n'est pas forcément essentiel d'être une bête en dessin pour être animateur, ça dépend grandement de la technique que tu emploies.
Dans mon domaine qui est la 3D, je connais d'excellents animateurs qui ne sont pas particulièrement des brutes en dessin - et même vraiment vraiment pas pour certains.
Au final ce qu'on attend de toi c'est de faire de l'animation 3D... pas des jolis dessins.
Même si d'un point de vue personnel ça peut aider à visualiser mieux et plus vite tes posings, à en avoir une meilleure gestion graphique.
Maintenant c'est une aptitude que tu peux acquérir par la pratique - même sans dessiner.
De même, être "nul en dessin" n'a rien d'inéluctable.
Comme n'importe quelle technique - car oui c'est bien de ça qu'il s'agit avant de passer à la suite - ça s'apprend.
Quand on fait les bons exercices régulièrement et qu'on travaille sérieusement l'amélioration est naturelle.
Même sans atteindre un niveau de génie, on peut déjà arriver à se faire plaisir en comprenant certaines choses.

En ce qui concerne le scénario, autant être clair, ce n'est absolument pas quelque chose de plus simple que l'animation.
Au contraire, c'est extrêmement compliqué d'écrire de bonnes histoires.
Tout en étant un exercice totalement différent, je dirais qu'écrire une bonne histoire demande une implication personnelle bien supérieure au travail d'animation où tu peux appliquer certaines recettes sans que ce soit réellement préjudiciable au déroulement de l'intrigue.
Même si je vais en fâcher certains, l'"acting" n'est pas ce qui prime en animation. La preuve la plus flagrante est l'animation japonaise de séries où on subit à longueur de temps des scènes de drama représentées de la façon la plus minimaliste connue - à savoir un fixe et 3 bouches différentes exposées plus ou moins aléatoirement.
Pour ce qui est de l'animation américaine, on a parfois du "copié-collé" d'acting - même chez les plus grands.
Scénariser pour de l'animation - quand on le fait bien - ne présente pas de différence fondamentale par rapport à du scénario pour de la prise de vue réelle, ou encore du théatre.
If... she... weighs... the same as a duck,... she's made of wood.

Avatar du membre
hardkey
Tartiflette
Messages : 20
Enregistré le : sam. 07 janv. 2012, 11:32

Message par hardkey »

Merci Mitch.

Tout d'abord, je sais très bien que scénariser de l'animation n'est pas plus facile que de l'animer, mais je suis plutôt bon en écriture d'histoire, j'adore ça, et je voudrais être scénariste freelance (cinéma, séries TV, animation) + romanciers.

En ce qui concerne la technique du dessin, je ne doute pas que c'est possible de l'apprendre, mais je n'aime pas vraiment dessiner, donc en faire mon métier serait étrange.

Avatar du membre
mitch
Space Paranoïd
Messages : 2303
Enregistré le : ven. 30 janv. 2004, 1:22
Localisation : aux fraises

Message par mitch »

Bon dans ce cas, je peux peut-être te conseiller un bon livre en terme d'écriture de scénario qui est devenu une nouvelle référence vu que je commence à en avoir lu au moins quelques-uns sur la question... :kniko:
Donc c'est "l'anatomie du scénario" par John Truby.
Si tu ne le connais pas déjà, je pense que ça vaut vraiment le coup que tu le lises.
Je te le conseille plutôt en français vu qu'il aborde les choses de manière très avancée. De plus la traduction et la maquette de l'édition française sont vraiment bonnes.
If... she... weighs... the same as a duck,... she's made of wood.

Avatar du membre
hardkey
Tartiflette
Messages : 20
Enregistré le : sam. 07 janv. 2012, 11:32

Message par hardkey »

Merci. Il est disponible à ma bibliothèque, je l'emprunterais cette semaine. :kgrin:

Avatar du membre
booby
The king of posters
Messages : 567
Enregistré le : dim. 21 nov. 2004, 1:48
Localisation : luxembourg
Contact :

Message par booby »

il y a aussi La Dramaturgie d'Yves Lavandier. Je ne l'ai pas lu, mais les retours sont plus que dithyrambiques. Un must have comme on dit.

Avatar du membre
mitch
Space Paranoïd
Messages : 2303
Enregistré le : ven. 30 janv. 2004, 1:22
Localisation : aux fraises

Message par mitch »

Je l'ai lu, il est très bien. ça vaut effectivement le coup de le lire.
Mais c'est un sacré pavé. Et je conseille vraiment d'avoir vu les films dont parle l'auteur. Donc c'est du boulot mais ça permet aussi de se refaire une culture cinoche.
Le livre aborde un point intéressant que je n'ai pas réellement retrouvé dans d'autres c'est ce que l'auteur appelle l'ironie dramatique. En gros, le spectateur possède une information qu'un des personnages ignore ce qui est un excellent moteur d'émotion. En élargissant, il fait le point sur les informations sur l'intrigue qu'il est nécessaire selon lui de fournir au spectateur afin de susciter les émotions souhaitées. Au passage il détruit passablement les "mystères" bien pourris à la Night Shyamalan.

Si on retrouve pas mal de trucs en commun dans ouvrages qui parlent de scénarisation il faut savoir c'est que les théoriciens ont tous leur "truc" où les opinions divergent.

Truby fustige la structure en 3 actes donc à partir de là c'est probablement bien de savoir aussi ce qu'est la structure en 3 actes. En sachant que certains comme Lavandier parlent de la structure en 3 actes mais ne les découpe pas forcément pareil...

Il y a aussi "Story" par Robert Mc Kee qui m'a pas mal retourné la tête.
Un livre extrêmement intéressant et une référence également même si la qualité de l'édition française en tant qu'objet laisse franchement à désirer (qualité de couverture, encre et papier vraiment médiocre avec des pubs imprimées à l'intérieur du bouquin!)

Ce qui est intéressant c'est donc de voir qu'il y a des fondamentaux communs dans ces livres et d'autres points où ces ouvrages se contredisent clairement.
On est clairement pas dans une science exacte et à un moment donné c'est un choix personnel de suivre telle ou telle méthode.
If... she... weighs... the same as a duck,... she's made of wood.

Avatar du membre
hardkey
Tartiflette
Messages : 20
Enregistré le : sam. 07 janv. 2012, 11:32

Message par hardkey »

Je me suis aussi penché sur Story, et je suis en train de voir pour le commander :kgrin:

Avatar du membre
booby
The king of posters
Messages : 567
Enregistré le : dim. 21 nov. 2004, 1:48
Localisation : luxembourg
Contact :

Message par booby »

Y a les livres de Jean Marie Roth qui sont peut être intéressants. Enfin ca fait toujours une référence supplémentaire.
Je sais pas ce que ca vaut en livre, je les ai pas lu, mais en tant que prof, il avait l'air calé en la matière. Et il découpait aussi le film en 3 partie (avec introduction des termes "Noeud dramatique majeur" et "climax" par exemple).

Avatar du membre
Balak
Famous me I'm fucked!
Messages : 6934
Enregistré le : mar. 12 nov. 2002, 0:11
Localisation : je sais pas si techniquement on peut appeler ça du couscous quand même
Contact :

Message par Balak »

le scénario de dessin animé, c'est très simple.
1-tu prends un personnage principal qui n'est pas à sa place dans son monde
(ex: jean paul le poulpe n'arrive pas a faire de l'encre dans un monde où les poulpes sont les pro de la calligraphie)
2-le perso doit partir hors de son habitat naturel pour suivre une quête initiatique
(ex: jean paul le poulpe est renié par son père maitre calligraphe après qu'il ait fait une catastrophe (jean paul aime le patinage artistique, ce qui est très mal vu, et il fout le bordel à la fête de la calligraphie en trébuchant et en faisant tomber l'encrier sacré)> son peuple l'excommunie> il doit aller trouver le maitre des poulpe qui a le super encrier sacré de rechange)
3-en chemin il traverse des épreuves et rencontres des personnage rigolos et bigarrés
(ex: Umberto la baleine qui pète, à l'accent italien, si bête mais si attachant > merchandising peluche qui pète quand on appuie dessus)
4-à la fin on se rend compte que ce qui faisait sa force, c'est sa différence, qui sauve le monde au passage.
(ex: jean paul trempe ses patins dans l'encre et fait des superbes arabesques sur le dos d'Umberto, créant une calligraphie parfaite, ce qui émeut un chalutiers de méchant japonais qui étaient venu lui harponner le cul)
humour>tolérance>merchandising>lunettes 3D>prout>des MIYARDS de DOLLARS


sinon tu peux faire du scénar de dessin animé pour la télé, c'est encore plus simple, il suffit d'éviter soigneusement toute velléités de dramatiser , être drôle, ou intéressant.
You're going to burn in a very special level of hell. A level they reserve for child molesters and people who talk at the theater.
— Shepherd Book

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36453
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Hu hu ^^

Du coup ça me rappelle un vieux magazine que j'avais acheté.

http://www.catsuka.com/news/2004-10-11/ ... cenaristes

Image

Avatar du membre
2to
Intervenant valeureux :)
Messages : 99
Enregistré le : jeu. 20 oct. 2005, 23:40

Message par 2to »

En animation française, il n'y a qu'une seule méthode de travail au scénario. Le studio achète à prix d'or les droits du Scénario Etalon. Le seul, l'unique, celui qui sert pour toutes les séries et tous les épisodes. Le studio le prête aux scénaristes, qui doivent changer les noms des personnages et des lieux. Puis le scénario part au storyboard.

Ceux qui n'ont pas l'argent pour acheter le Scénario Etalon doivent embaucher des chimpanzés. Les chimpanzés tapent au hasard sur le clavier, puis le directeur d'écriture corrige les fautes d'orthographe. Enfin, le scénario part au storyboard.

Pendant ce temps, les américains qui ont vendu le Scénario Etalon aux studios français se marrent comme des baleines, parce que eux, ils savent que le seul vrai scénario qui existe, c'est celui décrit dans la méthode de John Truby.

Pendant ce temps, dans le reste du monde, des artistes écrivent des histoires.

Répondre