L'animation et le manga sont une dépravation

Vous pouvez y parler de tout
Avatar du membre
Friedrich
Mini Yakuz
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 mars 2011, 4:34

L'animation et le manga sont une dépravation

Message par Friedrich »

J'ouvre ce topic afin d'exprimer une opinion, quand à l'animation et au manga, et même plus généralement au sujet de toute forme de création artistique visuel et narrative.

Il faut savoir déjà, que quand on née, on a au début un certains bagage en terme de détection de stimuli visuels, qui sont programmés par nos gènes et placés dans notre précortex visuel du cerveau. Génétiquement, notre cerveau s'attend donc à voir des choses plus ou moins normales au cours de la vie, la norme se définissant par cette même programmation. Exemple : je vois des gros seins, je suis excité sexuellement, et donc je me prépare à procréer en ayant une érection. Les stimuli sont des guides afin de nous permettre de survivre et faire persister la race humaine, et en contre partie, ils nous fournissent du plaisir.

Mais vous, par la narration graphique, vous n'êtes pas vraiment gentil avec votre cerveau. Vous n'arrêtez pas de lui envoyez des stimuli sans aucun sens (dans le fait même où vous n'êtes pas impliqué personnellement dans ce que vous regardez), vous le maltraitez, et au final, le cortex préfrontal visuel, c'est du gros cambouis ! Pour trouvez le bonheur, il faut être en accord avec son cerveau, si vous arrêtez pas de lui mentir (par la fiction), bah celui-ci va plus vous faire confiance, et ne vous mettra jamais dans un état de bonheur durable. Ça a des répercussions sur votre sexualité, sur votre intelligence, sur votre mémoire, sur façon d'éduquer vos enfants, sur votre relation avec les autres etc etc.

D'ailleurs être stimulé alors qu'il n'y a personne autour de soi, en regardant des anime par exemple, c'est handicapant pour notre sociabilité. C'est pour ça que les otakus n'ont pas d'amis d'ailleurs, c'est parce qu'ils s'amusent tout seul, donc leur aptitude à s'amuser est naturellement monopoliser par la conscience de la solitude : c'est une pure perversion du psychisme. Si on veut schématiser grossièrement, l'"organe cérébrale de la solitude" s'est écrasé sur l'"organe cérébrale de l'amusement". Donc forcément, on peut pas avoir d'amis dans ces conditions.

Bien sûr, vous allez me dire après que ce que vous recherchez dans tout ça (les arts visuels), c'est la beauté. Vous pensez que c'est là, le rôle de l'art graphique, l'esthétisme. Seulement, vous oubliez quelque chose, c'est que la beauté est relative. Comme je le disais plus haut, on est programmé à voir des stimuli, à les détecter. Si la programmation dans notre cerveau n'existerait pas, on serait indifférent à ce que l'on voit. La beauté n'est pas contenu dans l'image, dans l'objet que l'on voit qui est extérieur, mais se réleve suite à la conformité du stimulus qui est détecté par le cerveau. Cela crée alors une émotion dans le psychisme, quand il y a concordance entre la disposition d'esprit et la détection du stimulus.

Toute l'entreprise japonaise du manga et de l'animation a pendant plus d'un demi-siècle fait du Japon la zone d'expérimentation intense en terme de recherche en stimuli visuel, dont l'objectif était avant tout de susciter le désir. Le marketing japonais, par les règles imposés aux auteurs a alors utilisé la puissance scientifique en terme de psychologie visuel pour concevoir des stimuli supranormaux. Autrement dit, des stimuli qui promettent plus que la réalité. L'exemple le plus flagrant étant le visage des personnages de manga.

Voyons ce que nous dit le sociobiologiste Edward Wilson au sujet de la beauté:
Toutes les activités économiques liées à la beauté ne servent en ce sens qu'à produire des stimuli surnormaux. Les traits censés être les plus séduisants sont des pommettes hautes, des machoires fines, de grands yeux par rapport à la taille du visage et une distance relativement courte entre la bouche et le menton, et entre le nez et le menton. (...) Tout cela est bien plus que de l'imitation des signes physiologiques naturels de la jeunesse et de la fécondité. On va bien au-delà de la normale.
Ça ne vous rappelle rien ?

Image

Désormais, vous savez pourquoi les personnages de manga ont de grand yeux. Le succès mondial du manga ne doit rien à la créativité de ses auteurs, mais à leur capacités à s'être adapté à l'utilisation purement scientifique, et dénué tout "talent artistique", des codes d'attirances mis au jours par le développement de la psychologie visuel et utilisé sans scrupule par le marketing japonais dans un but purement commercial. Autrement dit, la plupart des mangaka ne sont que de simples ouvriers. Des ouvriers au service de la dépravation humaine.
Edward O. Wilson a écrit :L'homme pour ressentir des émotions primaires a besoin de stimuli appelé libérateur tel que la séduction sexuelle, les bruits forts, l'apparition soudaine de grandes formes, les mouvements des serpents et objets apparentés, les douleurs associées à des attaques cardiaques ou à des fractures.
Le rapport avec l'animation japonaise est tellement évident qu'il n'y a même pas besoin de donner d'exemple.

D'un point de vue marxiste, on peut s'accorder pour dire que tout cela a pour but de détourner l'individu de la réalité, de rendre les miséreux encore plus misérable en les plaçant dans leur imagination corrompant leur intériorité, jouant avec leur cerveau car c'est tout ce qui leur reste, au lieu de chercher à améliorer leur situation. En rendant les individus faibles par ce détournement de conscience, il est alors plus facile de les exploiter.

Quand à ceux comme Balak (voir mon précédent topic), qui me rétorquerons que l'art visuel permet à l'Homme de s'extraire de l'animalité, je répondrais simplement que cette idée d'une humanité en dehors de l'animalité est un pure mythe. C'est de l'anthropocentrisme, dont le seul but est simplement de faire perdre à l'Homme ses capacités animales, de le réduire plus bas que la bête, justement, en ne respectant pas sa nature humaine qui est le fondement de tout ce qu'il est, suite à une évolution de plusieurs milliards d'années. Et c'est ce que vous êtes actuellement en train de détruire en vous, par votre orgueil, par l'orgueil de vouloir faire mieux que la nature en la niant, alors que ce n'est que par les bases que l'on construit. En ce sens, bien entendu, on peut débattre sur des formes d'arts qui ne serait pas pervers.

Avatar du membre
patrouchef
Grenouille enragée
Messages : 11285
Enregistré le : mar. 09 juil. 2002, 23:24
Localisation : Jardin des Hinata
Contact :

Message par patrouchef »

Image
"Girogirogirogirogirogirogirogirogiro !!!."

Avatar du membre
Margenal
Cthulhu for president!
Messages : 2383
Enregistré le : mar. 01 juin 2004, 21:02
Localisation : Paumé dans les éons ou derrière sa planche

Message par Margenal »

Image
John ! C’est pas entre les yeux que je vais te buter ! Je vais te buter entre les couilles !

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7927
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

je sais pas faire les gif animés, alors faut faire pagedown et cligner des yeux.































Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image
















Image

















Image

Avatar du membre
patrouchef
Grenouille enragée
Messages : 11285
Enregistré le : mar. 09 juil. 2002, 23:24
Localisation : Jardin des Hinata
Contact :

Message par patrouchef »

Hey, ça marche bien en faisant défiler la page à toute vitesse !
"Girogirogirogirogirogirogirogirogiro !!!."

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Ah ouais pas mal, technique très intéressante !
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Snowcrash
Otaking !
Messages : 984
Enregistré le : lun. 18 mai 2009, 5:01
Localisation : Back from New-Zealand
Contact :

Message par Snowcrash »

Faudrait juste que les 2 images aient la même taille.
Chez les moutons et les kiwis.

Avatar du membre
berseker
mouton câlin
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2003, 11:05
Localisation : Paris mais presque
Contact :

Message par berseker »

Nan mais un thread de métamatière fécale tout ça, ça suffit. Si M. de Bortoli continue à créer des threads partout avec ses deux pseudos, ça va commencer à devenir lourd.
Hervé Joncour posa sa cigarette sur le bord de la table avant de dire
-Et il est où, exactement, ce Japon?
Baldabiou leva sa canne de Jonc en l'air et la pointa par-delà les toits de Saint-Auguste.
-Par là, toujours tout droit.
Dit-il.
-Jusquà la fin du monde.

Avatar du membre
Den X
Couteau Suisse
Messages : 4215
Enregistré le : sam. 07 août 2004, 18:26
Contact :

Message par Den X »

Ah pasque c'est pas déjà le cas ? ^^
Ma page Artstation
Ma page Tipeee

Avatar du membre
patrouchef
Grenouille enragée
Messages : 11285
Enregistré le : mar. 09 juil. 2002, 23:24
Localisation : Jardin des Hinata
Contact :

Message par patrouchef »

Beber est très tolérant.




Peut-être trop, en fait...
"Girogirogirogirogirogirogirogirogiro !!!."

Avatar du membre
Friedrich
Mini Yakuz
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 mars 2011, 4:34

Message par Friedrich »

Il faut que vous acceptiez le fait que l'animation produit des virus mentaux. Les réponses que vous fournissez ici sur ce topic illustrent l'état désastreux de votre psychisme. Au fond, vous savez que j'ai raison, mais vous n'arrivez pas à l'accepter à cause de votre addiction.

Il n'y a qu'à voir cette scène de dragon ball Z pour s'en convaincre :



Sangoku hurle de douleur, comme si on lui arrachait les ongles, et en même temps est renfermé sur son intériorité. Il en pleine torture mentale, dans un stress et une crispation sans précédent. Ce genre d'état de stress où on ne bouge pas mais en ayant une activité mentale forte et désordonnée, tous les scientifiques s'accordent pour dire qu'elle est néfaste pour le psychisme. Le règne des primates dont fait partit l'Homme est en effet un des seuls à avoir cette capacités de se toucher soi-même (par exemple en se masturbant), en somme d'agir sur lui-même. Cela est également le cas dans le cadre du psychisme, et on peut en effet se faire du mal mentalement par sa simple volonté, par la crispation, la contraction cérébrale.

Le cadre mentale dans cette scène s'illustre d'autant plus par la connection mentale avec les autres personnages. Toute cette scène fait l'éloge de la destruction de soi, de son psychisme. Se détruire pour aboutir à quelque chose de merveilleusement autre, ce qui constitue une totale contradiction. On ne se développe pas en se transformant mais en améliorant ce qui existe déjà. Cette illusion de penser qu'il faut se détruire, de manière radicale, pour évoluer se retrouve d'ailleurs aussi dans Pokémon, avec les évolutions. Le fait que le résultat de cette torture mentale soit une pousse de cheveux, permet au cerveau de localiser où il doit y avoir transformation, dans le cerveau, où il doit mettre de la force, de la violence pour "se transformer", c'est à dire se dépraver, agir de manière destructrice sur son psychisme.

En somme, cette scène de Dragon Ball Z pousse le spectateur a faire la même chose, à se torturer l'esprit, à se crisper (pas de manière visible mais en tant que ce fait existe alors en puissance, dans l'inconscient de l'individu). Puisque son cerveau comprend par la scène que par ce biais on obtient de la reconnaissance. Celle-ci se manifeste par les personnages qui s'étonnent comme figé (on les voit chacun leur tour, une technique courante pour illustrer la reconnaissance dans les anime), et le présentateur du journal télévisé également que l'on voit un moment terrorisé.

Tout au long de la scène d'autres images violentes viennent bouleverser le psychisme du spectateur, par exemple à partir de 4min30 sur la vidéo : le gorille, symbole de la régression à la primitivité de l'Homme, le bébé dans son cocon, symbole de la régression infantile, ainsi que de manière subliminale, une image des galaxies et de l'Univers, envoyant le message au cerveau disant que cette acte de destruction intérieure permettrai d'atteindre un pouvoir cosmique. Avec les tremblement de terre provoqués par cette auto-torture mentale de Sangoku, cela participe à lever les dernières protections du psychisme, en invoquant des valeurs qui dépassent le spectateur.

Tous ces éléments participent à renforcer dans le psychisme cette croyance, qui devient alors inaccessible pour le consommateur, n'étant pas en état de plein éveil lorsqu'il regarde. Il ne peut alors de lui-même retrouver un état normal après avoir été affecté par une telle scène puisque les stimuli sont envoyé de manière subliminale : le spectateur suit une narration, il n'a pas conscience de chaque détail qu'il voit, et pense que cela est normal, mais en pensant cela, il laisse s'installer dans son esprit le virus mental. L'animation est un travail sur chaque image, elle est alors beaucoup plus efficace en terme de message subliminale qui sont détecté par le cerveau, mais pas par la conscience.

Le détournement de conscience est le fond commerce du soft power. En détournant les individus de la réalité, en les plongeant dans l'imaginaire, on peut mieux les exploiter dans la réalité, car du même coup, la réalité les dépasse. Il ne faut pas sous-estimer la puissance du divertissement en tant qu'arme impérialiste. Par les images on touche les esprit. Il est contradictoire de faire l'éloge de l'animation en disant que cela peut faire le bien, produire des émotions, et nier en même tant que cela puisse toucher les individus, les atteindre au plus profond d'eux et donc être la cause d'effet désastreux sur le psychisme.

Dragon Ball Z est un phénomène social, il est connu de tous, il dépasse le stade de simple divertissement qu'on use pour passer le temps. L'animation japonaise est aujourd'hui un fait social indéniable, et comme pour tout fait social important, il n'est pas issue du hasard, il est sous contrôle des puissants, qui laisse passer la diffusion de cette arme, dans un but économique précis. Plus encore, comme nous venons de le démontrer par notre analyse, Dragon Ball Z a été entièrement conçu dans ce but social de dépravation du psychisme, lié à la maîtrise de la population et à son exploitation, tout comme l'a été le divertissement depuis le début de la civilisation. Même Platon, dans sa Répulique, en parle.
Platon a écrit :Le chien attaque ceux qu'il ne connaît pas, et est fidèle avec ceux qu'il connait, pour faire des bons guerrier, il faut donc multiplier les fables dans l'enfance (...) et tout ce qu’on livre à l’esprit crédule de cet âge, s’y grave en traits ineffaçables (...) pour que devenu grand, ils défendent la patrie.
Ceux qui est défendu, dans le cadre de la mondialisation, n'est plus la patrie, mais ce qui nous détruit, ce qui détruit notre intériorité. Cela est nécessaire au Japon, pour amortir l'intense développement démographique. C'est la manière la plus radicale de calmer les individus, de détruire leur volonté, leur capacité d'agir dans la réalité, en les en détournant par l'imagination. Cela permet d'éviter la guerre civile, qui serait désastreux vu l'importance de la population, chacun recherchant son intérêt personnel. Le divertissement populaire contemporain joue donc un rôle de régulateur de la volonté des individus nécessaire face à l'importance de la population. Et Dragon Ball Z est une des armes la plus efficace jamais conçu à ce sujet.
Modifié en dernier par Friedrich le lun. 02 juil. 2012, 12:43, modifié 8 fois.

Avatar du membre
velo vert
Génération Tchernobyl
Messages : 7927
Enregistré le : mer. 28 janv. 2004, 19:49
Localisation : Made in Jussieu

Message par velo vert »

Image

Avatar du membre
Mechass
Burning Anger
Messages : 2281
Enregistré le : mer. 23 févr. 2005, 2:40
Contact :

Message par Mechass »

Image
Mais comment personne n'a pu s'en rendre compte?!!!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fredric_Wertham
Fredric, on t'as reconnu!

Le règne des primates dont fait partit l'Homme est en effet un des seuls à avoir cette capacités de se toucher soi-même (par exemple en se masturbant), en somme d'agir sur lui-même.
T'en connais un rayon dis moi...
Cette illusion de penser qu'il faut se détruire, de manière radicale, pour évoluer se retrouve d'ailleurs aussi dans Pokémon, avec les évolutions.
T'as vraiment joué au jeu(ou même regardé l'anime) avant d'écrire ça? Ou bien c'est juste parce que ça fait cool de sortir ça en te regardant dans un miroir?
"WUBBA LUBBA DUB DUB!!!"

Avatar du membre
patrouchef
Grenouille enragée
Messages : 11285
Enregistré le : mar. 09 juil. 2002, 23:24
Localisation : Jardin des Hinata
Contact :

Message par patrouchef »

Image
"Girogirogirogirogirogirogirogirogiro !!!."

Avatar du membre
Friedrich
Mini Yakuz
Messages : 119
Enregistré le : ven. 11 mars 2011, 4:34

Message par Friedrich »

Je n'ai peut-être pas assez développé, mais en somme, ce qui est critiquable dans Pokémon, c'est que ce jeu et cet anime prône l'idée que grandir se fait d'un seul coup, et nie donc la progression progressif du développement normal de tout être vivant. C'est la croyance en ce passage radical dans le fait de grandir qui constitue un virus mis dans la tête des enfants, incapable de distinguer le vrai du faux, à cause de la subtilité de ce phénomène et qui pense ensuite que grandir ce fait d'un seul coup, ce qui les empêche d'accepter un développement progressif d'eux-même.

Je l'ai précisé au tout début du sujet, ce que j'exprime ici est juste une opinion. Je ne suis même pas sûr d'y adhérer moi-même, ce qui ne me place loin du personnage de l'élitiste qui croit tout savoir en usant de mots compliqués auquel vous semblez vouloir m'assimiler. Je crois même que j'aimerais que toute cette hypothèse soit fausse, seulement je n'y vois pas de faille. C'est pour cela que je l'ai grossièrement posté sur ce forum, afin éventuellement que si quelqu'un arrive à y déceler une contradiction, qu'il puisse m'éclairer.

Mais pour éclairer, il faut du contenu, des arguments, c'est dommage que vous ne preniez pas la peine d'en formuler, vous plaçant vous-même dans une forme d'élitisme en répondant par des images style de dire "non mais tout ce que tu dis c'est faux, et tout ce que l'on peut faire c'est se moquer de toi", ce qui constitue de votre part une paresse intellectuel certaine, la paresse même de penser, de vous demander pourquoi vous n'êtes pas d'accord. Je suis persuadé que la plupart d'entre vous n'ont même pas essayé de saisir le message du sujet, et s'ils argumenterait, il se placerait d'abord en opposition puis inventerait en croyant trouver des arguments : une forme de biais cognitif courant appelé post-justification consistant donc à croire qu'on savait pourquoi on était pas d'accord avant d'être pas d'accord alors qu'on l'a su que après, en construisant cette raison sur l'intention a-priori d'être en opposition avec ce que vous alliez lire (en me mettant par exemple dans le même panier que le posteur au sujet de la métamatière qui lui joue dans le domaine de l'ésotérisme).

Répondre