Posez vos questions à Satoshi Kon ! (avant le 11 octobre)

News sur l'Animation, la BD, et le monde de l'image en général.
Répondre
Avatar du membre
ShodaN
Intervenant valeureux :)
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 10 oct. 2002, 11:32
Localisation : Bruxelles

Message par ShodaN »

Bof bof, les questions...

Mais si vous pouviez en poser une pour moi, un peu plus access' style: "Dis Satoche, qu'est-c'tu fumes? ça à l'air dément!Fais tourner stp"
Bienqu'ayant rencontré l'animal au BIFF en 1995 à Bruxelles pour la présentation de "Memories", je n'ai jamais pu la lui poser... en fait, chavais pas qu'il était barré à ce point! :)

Respect Satoche!
++@

Trantkat: 'sont précurseurs, c'est evident, en voyais-tu d'autres?
Franchement la vision puérile, c'est celle que nous vend la téloche d'Arthur©, car dans la rue, les festivals - nombreux- ça fait belle lurette qu'on a faim, et t'es très bien placé pour le savoir.

OuPs! désolé, schizo parmis vous, j'me suis pris - un instant - pour le maître à vouloir répondre aux questions... :p

the dreamer
Drunken master
Messages : 327
Enregistré le : jeu. 12 juin 2003, 3:32

Message par the dreamer »

- Quelle a été la réaction du public japonais pour Tokyo Godfather, vu que les SDF sont un sujet délicat à traiter ?
Il avait deja repondus à cette question à son dernier passage en france au Forum des images pour la premiére de Tokyo Godfather.
J'ai posté une translation de l'interview sur le sujet de cette event... mais faudrait le retrouver ^^;
Modifié en dernier par the dreamer le lun. 09 oct. 2006, 20:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
barth
Au service de Sa Majesté
Messages : 2143
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 16:01
Localisation : au pays des kiwis
Contact :

Message par barth »

"allez, y a d'la roto dans tokyo godfather... avoue... hein ?"
la vie est un paradoxe...

Avatar du membre
Chron
Synchrone or not synchrone ?
Messages : 12503
Enregistré le : jeu. 06 juin 2002, 12:37
Localisation : Paris

Message par Chron »

Mwahaha... Taquin... :kbisou:
@+
Chron
웃어라, 세상이 너와 함께 웃을 것이다,울어라, 너 혼자만 울게 되리라

the dreamer
Drunken master
Messages : 327
Enregistré le : jeu. 12 juin 2003, 3:32

Message par the dreamer »

Il a aussi repondus à ça ;o lol
Pas de roto mais les dessinateurs du studio ont fais les acteurs pour certaines scénes.
Modifié en dernier par the dreamer le lun. 09 oct. 2006, 21:05, modifié 1 fois.

the dreamer
Drunken master
Messages : 327
Enregistré le : jeu. 12 juin 2003, 3:32

Message par the dreamer »

Hop je l'ai retrouvé.
Histoire de pas reposer les même questions, en rouge les mêmes:
(j'ai viré le plus gros des fautes d'orthos aussi ^^; C'est vrai j'ai abusé lol)

Citation:
Votre prochaine série se nomme « Paranoïa agent », dans Perfect Blue le thème principale est celui de la paranoïa, et même dans millenium l'héroïne est plus ou moins dans la paranoïa.
Est-ce que le thème de la paranoïa vous intéresse particulièrement ?


S.K : Moi je n'ai pas particulièrement d'intérêt pour ce qui relève des déviations ou de la maladie, il est vrai qu' effectivement sur le plan émotionnel lorsqu'on est habité par des émotions trop fortes, qui peuvent être considérées par certains égards comme une pathologie, alors même si on ne le considère pas ainsi, il existe effectivement des gens qui vivent dans une charge d'émotion trop fortes et cela a des incidences inévitables sur leur vie.
Et au-delà de ce degré là qu'on peut désigner sur le thème « d'illusion » mais encore au-delà on pourrait parler de "chimères" et c'est effectivement quelque chose qui m'intéresse !

Je voudrai savoir quel a été l'accueil du film au japon ou les laissés-pour-compte sont particulièrement laissés pour comptes !


S.K :Le film qui est sorti récemment au japon a fait l'objet d'une campagne, moi j'ai donc répondus à une quantité d'entretiens avant la sortie en salle et c'est une question qui est revenue très souvent ! Pourquoi avoir choisis comme personnages principaux cette histoire des sans domiciles fixes ?
C'est quelque chose qui, effectivement, semble t'il, apparemment, ils ne sont pas qualifiés pour être des personnages principaux, mais moi c'est précisément ce point-là qu'en travaillant j'aurai voulus pouvoir éclaircir, à la limite c'est une question que j'aurai voulus pouvoir poser, alors pourquoi ces personnages qui ne sont pas à priori qualifiés pour être les personnages principaux dune histoire ?

Pour ce qui concerne la réalité des sans logis, c'est une réalité qui existe autour de nous, et avant de poser la question simplement de savoir si c'est bien ou pas, c'est quelque chose vis à vis de quoi il s'agit de réagir, dans un sens ou dans l'autre, en terme de façon émotionnel, de soutient, de suppression, voire de répression... enfin que sais-je de quelque façon que ce soit, il y a d'abords une réalité qu'il s'agit de VOIRE, et bien parce-que ces gens existent à coté de nous, et c'est pour moi le préalable avant de commencer à juger, de reconnaître et de voire cela !

Ensuite effectivement aujourd'hui on parle beaucoup de « crise » économique, de difficultés, de toute sorte de problèmes, moi j'ai voulus faire de cette histoire, d'abord une histoire légère, et ensuite une histoire du REGAIN, une histoire on l'on regagne ce que l'on a perdus à de nombreux égards, publique, des relations humaines, et en ce sens, le fait de prendre ces personnages principaux des sans-logis est quelque chose qui avait un sens pour cette histoire de « regain ».


Sur le plan technique, je voudrai savoir quel est la part de « rodoscopie » (technique qui consiste à filmer des acteurs réels AVANT l'animation pour les dessiner avec plus de réalisme) dans votre film, et quel est la part de documentation par rapport aux choses réelles. ..


S.K : Pour ce film on ne s'est pas du tout servis de rodoscope, si à certains moments, certaines scènes, apparaissent comme chargés dune réalité semblable au fait d'irradier le comportement humain au point de nous faire penser au recours de cette technique, eh bien, je vous pris de croire que c'est le fruit de nombreuses années d'expériences et du talent des animateurs qui ont travaillés sur ce film.
Oui effectivement, il y a tout de même eut une prise de vue, mais entre nous, dans l'équipe, pour essayer de mieux fixer, entre nous et pour nous, pour essayer de mieux saisir la personnalité des personnages, dont effectivement le profil est un peu différent de monsieur tout le monde dans leurs parcours, eh bien, pour vous dire comment on a fait, effectivement on s'est costumés, on s'est repartis les rôles, et moi j'ai pris l'apparence de Praka (le personnage homosexuel dans le film, il est à noter que pendant ce moment du dialogue S.K a effectivement mimé devant la salle la façon de courir de ce personnage, et cela a donné quelque chose qui a fait rire tout le monde ^^) et on a essayé d'imaginer quel type de mouvements il pourrait effectivement avoir, et de façon quelque peu amusante on voulait se mesurer à quelque chose qu'on ignorait, qu'on arrivait pas forcement à visualiser, donc on a fait une réunion entre nous, et on s'est filmés un peu comme ça entre nous, simplement pour avoir une idée, vous voyez ?


Je voudrai aborder avec vous le thème de la mémoire, car c'est effectivement quelque chose qui semble revenir dans vos films, comme par exemple dans millenium actress, ou dans le sens structurel, dans le sens ou vous faites appelle à une mémoire du cinéma.


S.K : Oui la mémoire, la structure du souvenir, c'est quelque chose qui m'intéresse effectivement, et ça m'intéresse dans la réalité que ça désigne, ce qui est en jeu dans la mémoire, mais aussi et peut-être davantage, dans les changements que cela induit, je pense, quand un évènement se produit, nous tous, vous tous et moi-même également, chaque jour nous rencontrons des évènements qui s'inscrivent dans notre mémoire, et parfois on rencontre des évènements qui sont parfois plus fort, plus marquants que d'autres, au départ on en garde une mémoire qui est relativement exacte, mais au fil du temps cette mémoire elle-même évolue et se modifie, et souvent dune façon qui nous arrange, disons, parfois par ce qu'ils nous dérangent tout simplement, plus que le souvenir en tant que tel ou l'évènement, moi ce qui me passionne est ce qui a rendus nécessaire pour une personne donnée, tel ou tel modification de sa mémoire.

Que pensez-vous du casting qu'a fait Dreamworks sur l'adaptation Live ( ?sans doute le doublage du film !?) de « Millenium actress » en vue dune adaptation Américaine


S.K : Pour vous répondre sur ce sujet, écoutez, il paraît que le film est sortit aux états unis cet automne, il se trouve que Dreamwoks ne m'a absolument rien indiqué, ne ma donné aucune information de leur travail ou des modalités qu'ils ont put prendre, donc moi je m'en suis fait une raison, tel sont les procédés ou les habitudes de cette société, il faut les accepter en tant que telles, tout ce que je peux vous dire c'est que je ne sais rien, ni de la façon dont le film a été sortit, ni de la façon dont il a été reçus aux États-Unis !

Est-ce que Mr S a travaillé sur le film Live de « Perfect blue » ?


S.K : Ce film adapté de « perfect blue » n'a que très peu avoir sinon rien avec le dessin animé, il semble que dans la promotion du film ait été inséré pas mal d'images du dessin animé, je n'ai pris aucune part à ce projet, je n'ai pas vus ce film achevé, et je pense qu'on peut présumer que le lien éventuel au niveau du titre a toute chance d'être très tenus !

L'idée de Tokyo godfathers a t'elle été faite juste après Millenium actress ou est-ce une idée plus ancienne ?


S.K : Pour vous répondre honnêtement ce n'est pas un projet qui est plus ancien que Millenium actress, quand je travaillais à la fin de Millenium on m'a proposé de travailler sur un autre projet, et je me suis lancé sur ce projet-ci !
Dans une manière aux modalités très « enlevés », disons entre le moment ou on me la proposé et celui ou il a été présenté, il s'est écoulé environ 2 mois, c'était assez rapide !
(Et il n'avait pas finis Tokyo godfather qu'il travaillait déjà sur sa nouvelle série ^^)

Par rapport à vos personnages de Tokyo G, cette volonté de donner la voix aux marginaux, est-ce aussi la volonté de donner la voix à la femme dans un monde « masculin » ?


S.K : Je pense qu'on peut effectivement le considérer en ce sens, moi je suis persuadé que tout être vivant a le droit d'être respecté de la même manière, à partir du moment ou on est venus au monde, il y a une idée fondamentale qu'on mérite tous le respect.

Vous sentez-vous parfois perdus entre réalité et fiction ?

S.K : Alors écoutez, moi j'ai 40 ans cette année, je mène une vie qui au regard de la loi est à peu prés sans taches, vous voyez, j'essaye de mener un travail de réalisateur, ce que je peux vous dire, c'est que pour mener ce travail de réalisateur dans la réalité, il n'y a aucune chance que ça marche si on a pas les idées suffisamment claires sur ce qu'est la réalité ou pas.
Moi dans mon travail j'écris des histoires, de ce fait je pense qu'on ne peux pas dire que les récits que j'essaye de mettre en forme et ma vie de tous les jours soient strictement sans aucun rapport !
Il y a des interférences, des choses qui révèlent de mon expérience personnelle vont avoir une influence sur la façon dont je vais travailler mes histoires, et à l'inverse, le titre sur lequel je travaille à un moment donné exerce une influence sur ma vie de tout les jours, ce sont des choses qui arrivent, dans les 2 sens bien sur, mais ce ne sont pas des interférences de nature à me faire perdre quelque repère que ce soit par rapport à la réalité de tous les jours, ça, c'est tout à fait clair en tout cas !

Est-ce qu'une sortie française est prévue ?
Et quel est votre regard sur la religion, vous semblez la mettre en dérision parfois, c'est souvent assez codé dans le cinéma d'animation japonais


S.K : Pour répondre à votre première question, pour ce que j'en sais ce film est effectivement prévus sortir en salle (françaises), c'est ce que je sais et c'est ce que ma dit Sony Pictures.
En ce qui concerne la religion c'est un sujet assez délicat, donc il m'est assez difficile de vous répondre de façon assez circonstancié, ce qui est sur c'est que moi je n'avais absolument pas le projet de prendre la religion comme sujet en tant que tel !
Ce qui est en jeux dans ce film c'est bien plus un thème de « climat » religieux tel qu'il peut exister dans un pays tel que le japon, de façon un peu singulière, et effectivement à la fin de l'année un certains nombre de motifs religieux apparaissent dans le film, motifs d'ordre bouddhique, le cimetière apparaît avec ses tombes au formes bouddhiques, vous avez parmi les décors que traversent les personnages de façon un peu rapide, apparaît des « Toris » (sorte d'arches japonaises rouges qui indiquent l'entrée dans un espace consacré du Shintô ), vous avez effectivement 2 personnages qui font la 1ére visite de l'année dans un sanctuaire, comme l'un des premier geste de l'année, qui est effectivement une tradition du Shintô, si l'on veut tracer des lignes comme ça il y a tout un climat, une sorte d'atmosphère par rapport au fait religieux, qui fait coexister comme ça un certain nombre de religions, 3 et peut-être davantage, mais avant , ou plutôt que de réagir par rapport à ça, de l'expliquer ou d'en interpréter quelque chose, là aussi c'est une réalité qu'il s'agit tout d'abord de saisir, au japon on vous souhaitera le coeur léger un très joyeux noël, après quoi on ira écouter les cloches qui permettent de passer le pas de la nouvelle année, de passer dans un temps nouveau, on ira ensuite se rendre dans un sanctuaire pour la fin de l'année dans un temple Shintô, pour vous dire que toutes ces habitudes, tout des motifs coexistent, alors effectivement on peux en dire beaucoup de choses, mais il s'agit d'abords de saisir cette réalité là : moi je n'avais vraiment aucune intention de traiter du fait religieux de façon profonde, c'est d'abord un constat climatique, dans le plan culturel et national.

Est-ce que Mr S sait qu'il y a une animation en France ? Est-ce que ça l'intéresse ? Et éventuellement un jour si ça l'intéresserai de travailler avec un studio français ?


S.K : Je dois avouer avoir une connaissance presque nulle de l'animation française, je sais très peu de choses sur l'animation française, il me semble bien qu'il y a un film qui s'appelle « kirikou et la sorcière » qui est sortit au japon cette année, moi malheureusement je ne lai pas encore vus, mais notamment par le biais d'entretiens que j'ai pus avoir par les revus et médias étrangers, il m'arrive dans les studios de tomber sur des revus françaises ou d'autres revues étrangères, et c'est plutôt par ce biais là que j'ai pris conscience de l'existence dune animation française, et c'est quelque chose qui est tout à fait récent, et en tout cas j'espère que de la même façon vous avez la chance de découvrir la production japonaise en France, j'espère qu'à l'avenir les occasions découvrir la production française se feront plus nombreuses; et quand à savoir si il me sera possible de travailler à l'avenir avec la production française, moi je n'ai à priori rien contre une idée de cette nature là, et ce quel que soit le pays en cause, dans la mesure ou moi ce que je voudrais réaliser, et les conditions concrètes de réalisations me permettraient une telle collaborations, me permettraient une telle réalisation, pour moi, qu'il s'agisse dune société américaine, française ou autre, c'est quelque chose de tout à fait envisageable.

Est-ce Mr S s'est renseigné sur le milieu des Sdf avant de faire ce film ?
Est-il difficile de passer d'un genre horreur, tel que celui de Perfect blue, à celui d'un comique comme Tokyo G ?


S.K : J'ai en effet fait en sorte d'avoir accès à toutes les informations que j'ai jugé nécessaires pour fonder le réalisme que je souhaitais pour ce film.
Il n'y a pas eut de difficultés particulières pour moi à passer du film précèdent à celui-ci, de la même façon je n'éprouve pas spécialement de difficultés à travailler dans le domaine de la comédie ou de l'horreur, car finalement quel que soit le genre qui soit en cause, moi du moment ou il est question d'un travail ou d'un traitement qui m'intéresse, ça ne me pose pas spécialement de problèmes !
Alors sinon, j'ai aussi: "kèsse ça fait d'être super balèze en dessinimé comme ouate, Satoche ?
... Les gueuzesses, ça doit défiler, nan ?"
Rappellons que Mr Satoshi est marié et à un enfant (voir plus p'tétre maintenant) alors ça risque de pas trop passer. :kpfff:

Il me semble aussi avoir vus aussi un commentaire sur la question du film live, auquel il aurait trés précisement repondus qu'il n'etais pas du tout interessé, et qu'il preferai le medium du dessin (mais faudrait retrouver)
Modifié en dernier par the dreamer le lun. 09 oct. 2006, 20:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Chron
Synchrone or not synchrone ?
Messages : 12503
Enregistré le : jeu. 06 juin 2002, 12:37
Localisation : Paris

Message par Chron »

The dreamer a écrit :rodoscopie

rodoscope
Non, mais franchement, tu t'es relu au moins? :klourd: Y a des phrases qui veulent rien dire...
Merci pour la remise en mémoire quand même.
@+
Chron
웃어라, 세상이 너와 함께 웃을 것이다,울어라, 너 혼자만 울게 되리라

the dreamer
Drunken master
Messages : 327
Enregistré le : jeu. 12 juin 2003, 3:32

Message par the dreamer »

Benh ça tu le diras au traducteur qui a tout fait en live... et oui à certains moment c'était cho cho de comprendre.
Alors j'ai retranscris au plus proche en essayant de pas trop transformer le sens.

Et non je sais pas comment ça s'écrie "Rodoscopie"...et sincèrement je n'ai compris le principe que de loin.
Je savais même pas que ça existai avant qu'ils en parle.
Modifié en dernier par the dreamer le lun. 09 oct. 2006, 21:04, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 22:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Message par Fikey »

the dreamer> wikipedia est ton ami
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotoscopie

et les questions les plus importantes:
"monsieur Kon ,est-ce que vous faites du cosplay ? est-ce que vous aimez naruto? avez vous prévu de faire un film hentai? "

Avatar du membre
Icaras
>>>your ad here!<<<
Messages : 2264
Enregistré le : lun. 27 oct. 2003, 16:36
Contact :

Message par Icaras »

wikipedia a écrit :La rotoscopie est à l'origine une technique d'animation crée par Dave et Max Fleischer aux alentours de 1914, consistant à transformer une scène filmée en un dessin animé. Elle permet d'obtenir des animations plus fluides au rendu naturel

Image
Cheval animé au rotoscope d'après les photos de Eadweard Muybridge
Ah oui... effectivement. Bon bah heureusement qu'ils ont pas fait de rotoscopie dans Tokyo Godfather alors.

Avatar du membre
Seb. K.
Grand Strateguerre
Messages : 374
Enregistré le : jeu. 11 nov. 2004, 13:01
Contact :

Message par Seb. K. »

the dreamer a écrit :Pas de roto mais les dessinateurs du studio ont fais les acteurs pour certaines scénes.
Aaah, ça...
:kpfff:
Image

Même pas peur de mettre ça sur son site, Satoche ! :kgrin:
"Si tu as le nord devant toi, tu as forcément le Sudoku"
Proverbe asiatique

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Le traducteur aimait semble-t-il énormément le mot "effectivement" :kgrin:

"Il est vrai qu'effectivement" huhuhu
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
malec
Otaking !
Messages : 907
Enregistré le : mer. 06 juil. 2005, 1:51

Message par malec »

icaras-> bah ouais c fluide et tout et tout ! moi je dis oui :kpfff:

Avatar du membre
Chron
Synchrone or not synchrone ?
Messages : 12503
Enregistré le : jeu. 06 juin 2002, 12:37
Localisation : Paris

Message par Chron »

The dreamer a écrit :Benh ça tu le diras au traducteur qui a tout fait en live... et oui à certains moment c'était cho cho de comprendre.
Alors j'ai retranscris au plus proche en essayant de pas trop transformer le sens.
Hum... Je me demandais si tu aurais la mauvaise foi d'accabler l'interprète... Vu qu'étant présent à cette occasion et connaissant le dit interprète, le jour où il sortira texto un truc comme tu as écrit, je pense qu'il se suicidera au wasabi de désespoir. Pour le débit, et tout saisir, si c'était que des notes dans un carnet, c'est sûr que c'est pas évident...
Cela n'empêche que tu aurais pu relire un peu (surtout quand tu dis que tu as enlevé des fautes... :klourd: ), y a des mots qui manquent dans tes phrases, c'est toujours bourré de fautes, et pour "rotoscopie" c'était écrit 2 posts avant le tien... :klourd:
@+
Chron
웃어라, 세상이 너와 함께 웃을 것이다,울어라, 너 혼자만 울게 되리라

the dreamer
Drunken master
Messages : 327
Enregistré le : jeu. 12 juin 2003, 3:32

Message par the dreamer »

chron, sincerement, tu fais chier !
pas besoin d'interpréte là ?
Modifié en dernier par the dreamer le lun. 09 oct. 2006, 21:03, modifié 1 fois.

Répondre