ANKAMA

News sur l'Animation, la BD, et le monde de l'image en général.
Répondre
Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36446
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

vinhnyu a écrit :Sinon, pour reprendre le fil récent, voici le lien vers BDGest sur la news d'Akiba Mag avec d'autres visuels un peu plus grands.
http://www.bdgest.com/news-571-BD-akiba ... nkama.html
Merci vinhnyu, effectivement les visuels sont de meilleure qualité.

Image

Image

Image

Avatar du membre
berseker
mouton câlin
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2003, 11:05
Localisation : Paris mais presque
Contact :

Message par berseker »

JackPot a écrit :Il me semble évident que le rapport quantité/prix des dessinateurs japonais est ce qui a motivé le choix d'aller les chercher là-bas :klourd:

Pour le même nombre de pages par mois, un auteur français sans assistants coûte certainement bien plus cher à un éditeur qu'un studio de mangaka :kpffff:
Euh... Non, franchement, Ankama est peut-être une société de sales capitalistes que nous haïssons car ils gagnent de l'argent et que dans notre vision prolétarienne du monde le profit nous est intolérable, mais les expériences Shogun et autres ont prouvé qu'on pouvait trouver des auteurs français prêts à sacrifier leur vie pour un salaire indigne du tiers-monde.
Hervé Joncour posa sa cigarette sur le bord de la table avant de dire
-Et il est où, exactement, ce Japon?
Baldabiou leva sa canne de Jonc en l'air et la pointa par-delà les toits de Saint-Auguste.
-Par là, toujours tout droit.
Dit-il.
-Jusquà la fin du monde.

Avatar du membre
Zapan
Otaking !
Messages : 1099
Enregistré le : sam. 14 août 2004, 19:42
Localisation : looserland

Message par Zapan »

Sans rentrer dans le débat auteurs français assistés/auteurs japonais exploités, elle est toujours en vigueur cette loi qui retire les aides de l'état aux magazines de BD qui ne se censurent pas pour rester accessible à un jeune public ? Par ce que même si ça a l'air ciblé ado, je me demande jusqu'à où ils vont laisser les auteurs s'exprimer.
Pourquoi y'a pas Serial Looser, comme grade? Heing?

Avatar du membre
mitch
Space Paranoïd
Messages : 2303
Enregistré le : ven. 30 janv. 2004, 1:22
Localisation : aux fraises

Message par mitch »

Jep a écrit :et les scénaristes de bédé, en France, c'est vraaaaaiiiiiiment pas ce qu'on fait de mieux.
Ouais enfin... je crois qu'il faut arrêter de se tailler des vestes tout le temps aussi.
Il y a énormément de grosses merdasses sans intérêt en manga. Surtout en matière de scénario...
Ce n'est que mon avis mais je le partage quand même.

Il y a quand même une uniformisation de style graphique et d'intrigue dans le manga que je trouve complètement flippante, voire même suspecte.
Visiblement la compétition extrême du milieu du manga ne fait rien pour arranger ça...

Il suffit d'aller dans un rayon manga au Japon... il y a tellement de trucs (pour la plupart vraiment très similaires donc...) que tu ne sais même plus où donner de la tête.
Au final, en ce qui me concerne, je me casse sans rien prendre en me disant "C'est trop..."

Faire du manga exactement comme les japonais, autrement dit "plus de trucs tous pareils", je ne vois pas l'intérêt pour moi lecteur.

Bref, je trouve ça dommage de s'engager dans cette voie.
C'est clair que tu ne vendras rien d'autres que du manga à des consommateurs de mangas...
Mais je pense qu'il y aurait moyen de tester un mode de publication proche du manga pour autre chose que du manga. Je veux dire par là quelque chose qui n'en reprend pas les codes verbatim. ça pourrait peut-être toucher un public qui n'aime pas les mangas mais n'achète pas vraiment de bds parce que c'est trop cher.

Par exemple, à un moment donné, je me disais que peut-être qu'une série assez étoffée du style donjon pourrait marcher commercialement dans une édition plus cheap et à plus forte pagination.
Je ne crois pas que ce soit le fait de faire des persos à nez cheveux et menton pointus avec des speedlines derrière qui fait le succès du manga.
If... she... weighs... the same as a duck,... she's made of wood.

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Mitch : ah non mais on est d'accord, je parlais pas des scénaristes par rapport au Japon, juste... nos scénariste de bédé quoi. En gros à part Velhmann que j'adore à chaque fois, je trouve vraiment que c'est pas la panacée. Et Florent Maudou. Pour les manga, pareil y'a rien qui m'accroche... Eden un peu, le Samourai Bambou de Taiyou Matsumoto je viens de tomber dessus, visuellement j'adore, mais ils sont en rupture de stock depuis 3 mois apparement :kfatigue:

Et pour le reste, plussun.
TAMATAMATAMATAMA

TY-KUN
Otaking !
Messages : 1822
Enregistré le : ven. 17 déc. 2004, 12:08

Message par TY-KUN »

perso, je ne suis plus habitué au magazine de prépublication (j'ai arrêté les spirou depuis début 2000), je préfère acheté les oeuvres en volumes, ça me suffit.
Arg ! j'ai souillé mon caleçon...oui mais je l'ai fait exprès !

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36446
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Ty-kun > En même temps la prépublication bd en presse décline/disparaît depuis des années.
JeP a écrit :Velhmann[...]Maudou
C'est Vehlmann et Maudoux.

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Ok.
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36446
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Et maintenant ce sont les cartes Dofus qui débarquent en kiosques.

Avec plein d'illustrateurs débauchés, pas mal issus d'Ankama, mais aussi pas mal d'outsiders. Keramidas, Bessadi, Crisse, Besson, Herenguel... et bien d'autres. Thanks to Comix Buro (Attakus) qui collaborent au projet.

Avatar du membre
berseker
mouton câlin
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2003, 11:05
Localisation : Paris mais presque
Contact :

Message par berseker »

Mitch > Je suis assez d'accord avec toi sur l'homogénéité effrayante de la production japonaise. Mais personnellement, ça me fait réagir différemment, je repars généralement d'une librairie japonaise avec tout ce que j'ai pu trouver qui m'ait provoqué une réaction.
Maintenant, pour réitérer ma critique précédente de Shogun, le problème des scénaristes de l'époque était que contrairement aux scénaristes japonais qui reprennent ad nauseam les mêmes codes, les français essayaient d'imiter les codes japonais. Ca ajoutait le pathétique au manque d'originalité.
Hervé Joncour posa sa cigarette sur le bord de la table avant de dire
-Et il est où, exactement, ce Japon?
Baldabiou leva sa canne de Jonc en l'air et la pointa par-delà les toits de Saint-Auguste.
-Par là, toujours tout droit.
Dit-il.
-Jusquà la fin du monde.

Avatar du membre
kosal
Otaking !
Messages : 1267
Enregistré le : ven. 30 mai 2003, 18:03
Localisation : la face cachée de la Lune
Contact :

Message par kosal »

Mais.... Je suis un peu étonné, quand même. Pour Akiba, il a été choisi de faire appel à des dessinateurs japonais et non français, je comprend qu'on puisse trouver ça dommage, mais à côté de ça, Ankama édite quand même tres majoritairement des auteurs français, non ?
kosal

Petit carreau
Image

Avatar du membre
Balak
Famous me I'm fucked!
Messages : 6934
Enregistré le : mar. 12 nov. 2002, 0:11
Localisation : je sais pas si techniquement on peut appeler ça du couscous quand même
Contact :

Message par Balak »

kosal winz
You're going to burn in a very special level of hell. A level they reserve for child molesters and people who talk at the theater.
— Shepherd Book

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36446
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

D'ailleurs j'espère qu'on aura un jour droit à une BD de Kosal chez Ankama :kfcharme:

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

kosal a écrit :Mais.... Je suis un peu étonné, quand même. Pour Akiba, il a été choisi de faire appel à des dessinateurs japonais et non français, je comprend qu'on puisse trouver ça dommage, mais à côté de ça, Ankama édite quand même tres majoritairement des auteurs français, non ?
Parce que calquer exactement le modèle japonais, scénaristes mise à part, je trouve ça très pauvre comme concept, Ankama nous a habitué à plus couillu. Et les premiers visuels m'excitent mais alors pas du tout.

Après bien sûr, ce n'est qu'un ressenti, là, comme ça, avec ce qu'on a en main, si ça s'avère intéressant je m'arrêterai pas là.
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
lapetitearaignée
Little fish addicted
Messages : 2331
Enregistré le : mar. 30 sept. 2003, 13:59
Localisation : une jolie petite toile
Contact :

Message par lapetitearaignée »

Hum...

Je m'interroge à plusieurs niveaux :

- Conceptuellement , comme Jep, le fait d'importer un modèle de prépublication purement japonais -très marqué par la culture japonaise et sa gestion éditoriale très particulière- en France me parait... étrange.
Non pas pour des raisons d'éthiques fallacieuses sur le choix de nationalité de ses auteurs (quoi qu'on puisse se demander pourquoi ne pas réfléchir à un vrai modèle de prépublication française viable qui colle à notre paysage éditorial et au rythme de ses auteurs...) mais parce que je me demande si les lecteurs français l'acheterons vraiment, participeront aux votes, etc... comme le ferait les japonais, en somme : le choc culturel ne se fait pas que du coté des auteurs, mais aussi des lecteurs. Avant de lancer ce projet, y'at-il eu une étude de marché quelconque menée sur le sujet par Ankama ? Ce serait intéressant de savoir si ce type de choix éditoriaux se fondent sur des paramètres concrets économiques. Parce que finalement c'est peut-être le concepte même de "mag de prépulication" qui ne marche pas en France parce que le lecteur français a la culture de l"objet livre"qu'il préfère acheter en définitive .
L'amour de l'art et la passerelle entre les cultures c'est bien joli, mais c'est du vent rhétorique. Concrètement quand on lance un projet c'est qu'on le pense viable sur le long terme... Enfin logiquement ! Donc l'est-il ?^^

- D'autre part ce projet multiculturel va être gérer comment ? Qui se pose en tant que responsable éditorial ? Comment concilier deux univers éditoriaux très très différents. Y'aura -t-il un médiateur japonais ? ou juste un/des français ?

- Et enfin quel intérêt des scénaristes Français ? ça apporte vraiment un plus quand à la capacité d'attirer le lecteur du même pays ? Pourquoi ne pas avoir simplement juste implanté ou traduit des mag de prépublication japonais déjà existant en partenariat avec les firmes japonaises qui les produisent ?
Moi cet étrange mélange des genre me fait me donne juste l'impression colorer le produit d'un jolie jus "United Color Of Benetton" plutôt que de vraiment être une idée constructive.

Bref, je suis dubitative et je me pose des questions. ça me parait encore un peu flou tout ça. Mais qui vivra verra, donc attendons de voir comment ce nouveau magazine saura s'implanter en France !^^
Image

Répondre