ANKAMA

News sur l'Animation, la BD, et le monde de l'image en général.
Répondre
Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

Ha bah oui formidable, bonne idée, reproduire un système à la japonaise à la con -- c'est pas parce que c'est jap que c'est pas une PUTAIN DE MAUVAISE IDÉE de créer une espèce de starac de la bédé où on peut éjecter deux personnes et arrêter une histoire parce qu'elle a pas eu assez de votes, bande de tanches.

Moi, cette idée, je la vomis avec la force d'une gastro carabinée.

Je suis déjà outrée au quotidien de me faire traiter comme de la merde en tant qu'auteur; je constate que plus le temps passe, moins ça va en s'arrangeant -- y'a vraiment une ambiance pourrie dans le milieu, et les éditeurs se prennent pour des rois du pétrole qui peuvent se montrer irrespectueux comme ils veulent. J'ai été détruite quand on m'a arrêté ma série (eh oui, je l'ai vécu, je peux vous en parler les enfants, venez écouter les souvenirs de guerre de Tata Lou) et là sous prétexte que "c'est des Japs, ils ont l'habitude" (sous-entendu ils vont fermer leur gueule et accepter qu'on les encule) et "y'aura que le meilleur qui reste ouh trop bien" vous trouvez que ça justifie le système? Que les histoires qu'on veut raconter sont des trucs qu'on peut stopper à volonté et sans état d'âme? Qu'on peut botter le cul à deux auteurs en claquant des doigts en leur disant "désolé mec, y'a pas eu assez de sms de la part de Kévin et Paola pour voter pour ta série, ciao pantin", déjà que même quand ta série est publiée à travers les circuits traditionnels on peut te pisser à la raie et te renvoyer chez toi deux mois après la sortie de ton bouquin sous prétexte que t'as pas fait tes preuves?

Hé ben je m'étonne qu'il y ait pas plus de gens pour s'énerver, moi ça me fait une sorte de fussoir. Je ne considère pas les histoires que je veux raconter comme dispensables et jetables à volonté, et je pense que Akiba donne de bien mauvaises idées à ceux qui en ont déjà, ou du moins fait l'apologie d'une attitude face aux oeuvres et à leurs auteurs que je réprouve, purement et simplement.

Je ne vous salue pas.
Avatar by Kiri

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36432
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Donc juste pour rappel, comme je l'avais ré-évoqué avant, l'expérience a déjà été tentée et pendant un bon moment en france, par les magazines Shogun (Humano). Et aux sous tarifs que l'on sait (par contre, on ne connait pas ceux d'Ankama).

Sinon je me demandais, est-ce que les noms des auteurs japonais cités parlent à certains (à part Midori Harada) ? Est-ce que ce sont des mangakas déjà en place au Japon ? Ou bien des jeunes nouveaux (qui ont donc l'occasion de bosser en tant qu'auteur) ?

Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

Okay l'expérience de prépub a déjà été tentée, mais même Shogun pourtant si décrié n'avait pas ce système de vote pour gicler les auteurs, nan? Toutes les séries publiées chez Shogun ont eu droit à leur tome relié, là de ce que j'ai compris y'en a qu'une seule qui y aura droit?

Non mais sérieux? Et y'a que moi qui sourcille, là?

Dans un monde idéal qui n'est manifestement pas le nôtre, quand des auteurs proposent un projet, ce dernier doit être trié, jugé et soutenu pour lui-même; pas par les sms de Kévin et Paola.

Si je puis me permettre un conseil aux éditeurs de cette merveille:

-faites votre job.

Si Kévin et Paola le font à votre place, excusez-moi mais y'a un problème. Se retrancher derrière un vote populaire pour éviter de prendre des décisions et des risques, de guider les auteurs et de faire en sorte que leur série marche (= faire votre job), la démarche est plus que douteuse; c'est plus que la mort du petit commerce, c'est un véritable nivellement par le bas digne de la téléréalité française, ma bonne dame.

Vire ta Starac de mon neuvième art. è_______é
Avatar by Kiri

Avatar du membre
berseker
mouton câlin
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2003, 11:05
Localisation : Paris mais presque
Contact :

Message par berseker »

C' est vrai qu'on discute sur le côté prépublication, qui peut m'intéresser, mais je n'avais pas tilté sur le côté vote des lecteurs qu'introduit Akiba. Et sur ce point, je rejoins complètement Little Lou.
Hervé Joncour posa sa cigarette sur le bord de la table avant de dire
-Et il est où, exactement, ce Japon?
Baldabiou leva sa canne de Jonc en l'air et la pointa par-delà les toits de Saint-Auguste.
-Par là, toujours tout droit.
Dit-il.
-Jusquà la fin du monde.

Avatar du membre
parotaku
Taré de la résolution
Messages : 3367
Enregistré le : ven. 02 mai 2003, 17:22
Localisation : Dans le désert blanc de la geekitude...
Contact :

Message par parotaku »

+1 :kmoqueur:
KONAMI TOKYO (KCET)
____FOREVER!!____
Mon blog...(old stuff)|
Mon twitter...|
... et quelques vidéos de jeux...

Avatar du membre
JackPot
Otaking !
Messages : 983
Enregistré le : lun. 04 oct. 2004, 13:28
Localisation : casino de Vincennes
Contact :

Message par JackPot »

De mémoire, le système du vote était déjà présent dans Shogun, et seules les séries plébiscitées sont sorties en volume reliés.
ImageImage
"I said I was here to drink milk and kick ass. And I just finished my milk"

Youl
Grand Strateguerre
Messages : 355
Enregistré le : jeu. 05 août 2010, 14:13

Message par Youl »

Oui tout pareil que Berserker, j'avais sauté ce passage de l'annonce.
Et le fait qu'Ankama édite déjà des français ne justifie pas davantage le fait de prépublier des auteurs japonais à côté. Ca n'a même pas grand rapport à mon avis. La ligne éditoriale de la prépub peut très bien se détacher de celle des BDs individuelles.
Le mag de prépub est aussi là pour faire découvrir de nouvelles choses aux lecteurs. Si c'est pour sortir des oeuvres dont le fond et la forme sont similaires à ce qu'on trouve déjà en grande quantité sur les étals des bouquinistes, j'en vois pas trop l'intérêt. Autant piocher au hasard quelques bouquins déjà traduits. C'est pas la quantité qui manque et il y a a priori déjà eu des éditeurs qui ont fait le tri en amont. Donc j'espère qu'il y a une volonté de proposer un peu de nouveauté de ce côté là.

Je suis curieux aussi de savoir comment Ankama recrute ces auteurs. Ils ont passé une annonce au Japon ou ils les ont repéré parmi des auteurs déjà triés par les japonais?

Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

JP> Au temps pour moi si c'est vrai, je pensais que toutes les séries y avaient eu droit (enfin bon, quoi qu'il en soit j'admets que Shogun reste le mauvais exemple à citer, les volumes reliés ayant été surtout l'équivalent de la vaseline pour faire passer le gravier de l'arrêt du mag).

En tous cas il n'en reste pas moins que l'éthique éditoriale dans tout ça, on peut se la mettre au cul, et ça reste un véritable scandale pour moi.

D'ailleurs je vous enjoins à suivre le débat sur le lien d'orgine posté par Tsuka, qui montre que les lecteurs français ne sont pas non plus dépourvus de bon sens (comme quoi je retire ce que j'ai dit, je ne suis pas la seule à tiquer et ça me fait bien plaisir)
(je reposte le lien ci-dessous pour les feignasses)

http://www.manga-news.com/index.php/act ... on-dAnkama
Avatar by Kiri

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36432
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Oui, dans Shogun il y avait un système de votes similaire.
Même si il y a eu bcp de séries reliées effectivement ... (enfin des tome 1 surtout ... peut-être que les suivants étaient liés au votes ?).
Anyway si des contrats d'édition en tomes reliés avaient été négociés dès le début, ça cassait un peu la dynamique auteur/lectorat je trouve.
Autant y aller à la jap.

Je comprends ta réaction d'auteur Little Lou (je répondais surtout à LPA), mais je comprends pas trop comment on peut aimer le manga et renier le système de prépub nippon ... car c'est un peu lié.
Je crois qu'il y a plein de bons mangas qui en sont sortis depuis lgtps ;-] et que c'est donc pas forcément mauvais pour un auteur de travailler au chapitre, de créer en fonction du feedback de ses lecteurs, etc ...
Après, ça peut pas convenir à tous les auteurs, c'est sûr... et sans doute pas les français vu nos "habitudes" effectivement ...
Mais la comparaison ne peut pas aller très loin car la prépub dont on parle n'existe pas chez nous.
Le système japonais évoqué, c'est lancer des séries en presse, la suite (et l'édition en tomes) étant liée au feedback des lecteurs.
Le système français, ben c'est sortir directement des albums, rarement des longues séries, et dont la suite n'est pas liée au feedback direct des lecteurs, mais au choix de l'éditeur, des ventes (qui dépendent des efforts (ou non efforts) com/marketing, des stocks, et de plein d'autres choses) ...
Bref j'ai du mal à voir quel modèle de prépub soutenue peut garder notre "spécificité" française ... Surtout si c'est de la prépub "manga" ...
Faire un mag avec plusieurs séries, et puis on les continue autant que les auteurs veulent ? et puis on les sort aussi en tomes en fait dès le début ? tout ça sans aucune prise en compte des avis des lecteurs ? bref c'est de la preview, les auteurs bosseraient avec une double logique, à un double rythme, pas au vrai chapitre à la jap (qui peut être intéressant en live créatif) ... bref à quoi bon faire un magazine et motiver les troupes à tomber 20p/mois ... autant continuer a faire des albums.

Peut-être pour ça que la prépub c'est le désert chez nous d'ailleurs ... (même un mag comme Tcho vends à perte, c'est une vitrine).
Pour moi la question est surtout de savoir si les lecteurs français sont demandeurs de prépub effectivement.
Car le système japonais marche aussi bcp par la masse du lectorat là bas.
Quand t'as des millions de gens qui votent, je pense que la question de l'auteur mécontent de se faire driver par Kévin & Paola se pose moins.

Bref le modèle jap ne me choque pas trop car je vois pas de meilleur modèle dans cette dynamique (un mag de prépub à la jap = votes des lecteurs = forcément moins "d'éthique éditoriale" bah oui = pourtant porteurs de jolies choses au Japon depuis des siècles).
Après, je ne suis pas auteur, mais bon si on veut pouvoir bosser sans les avis des éditeurs ou ceux des lecteurs, ça me semble compliqué.

Sinon si j'ai bien compris Akiba c'est 7 séries lancées, et *seulement* une qui vire tous les 4 mois, si elle reste dernière (et 1 autre qui prends la place donc logiquement).
Je trouve pas ça hyper impitoyable.
Seulement 1 série reliée par contre, c'est peut-être pas bcp en effet ...
Wait and see.

Avatar du membre
Little Lou
Freakette
Messages : 3358
Enregistré le : mer. 03 nov. 2004, 11:17
Localisation : United States of Whatever, man!
Contact :

Message par Little Lou »

Je me permets du coup de citer un intervenant du débat de manga news qui m'a l'air de ne pas dire que des conneries:
Une seule série publiée en reliée sur les 7, c'est vraiment un coup de p.te.
Ankama profite de la méconnaissance qu'ont les français du système de prépublication au Japon.

-En général au Japon, même chez le Jump, qui est le mag de prépu le plus dur du Japon pour les auteurs, une bonne partie des séries sont publiées en reliés, même celles qui sont arrêtées à cause d'un manque de popularité. En tout cas, la proportion de séries publiées est plus importante qu'une série sur 7, comme c'est le cas ici...
-Le mode de fonctionnement du Jump est particulier au Japon, c'est le seul mag de prépu a accorder autant d'importance aux votes des lecteurs, et à arrêter une série, même si cette série est très populaire, dès qu'elle commence a baisser un peu en popularité: Deux exemples, Shaman King et Saint Seiya. Le Jump arrête des fois des séries qui si vendent très bien en relié, parce qu'ils suivent à la lettre les votes des lecteurs.

"

Un magazine de prépublication!

J'ai toujours apprécié ce système nippon mais c'est un fait, cela ne marche pas en France."


C'est impossible à affirmer pour la bonne raison que les mags de prépus français publiés jusqu'à maintenant étaient très différents de ceux publiées au pays du soleil levant.

Pika avait dit à l'époque du lancement du Shônen Collection que c'était un mag de prépu de luxe, avec une impression et un papier de luxe, car selon eux, la formule japonaise du mag jetable pas cher imprimé sur du papier bon marché ne marcherait pas en France.

Au Japon, un mag de prépu ça coûte une bouchée de pain, donc ça permets de découvrir de nouveaux mangas pour pas cher.

N'empêche que les mags BD Disney, comme Mickey Parade et Super Picsou Géant, se vendent pas mal, 110 000 exemplaires pour le Mickey Parade et encore plus pour le Super Picsou Géant, malgré que l'impression et le papier soit pourri, donc à mon avis quand on nous dit que la prépu avec un papier bon marché et une impression pas géniale, ça ne marcherait pas en France parce que les français ne veulent que du luxe en bandes dessinées, ça n'est pas basé sur des études de marché.

Et puis si les éditeurs avaient lancés des mags de prépus en France, une version française du Jump par exemple, avec une publication simultanée avec le Japon, comme le fait Viz aux USA pour certains titres, le problème des lecteurs impatients se jettant sur les scantrads n'aurait certainement pas la même ampleur.
Perso je trouve qu'une série arrêtée, une histoire qui ne finit pas, c'est comme si tu noyais un enfant, et ça effectivement c'est ma réaction en tant qu'auteur; pour un lecteur, Français du moins, c'est, je pense, peut-être pas aussi émotionnel mais vraiment pète-burne. Y'a qu'à voir le nombre de gens qui osent pas acheter une série avant le tome 2 ou 3, traumatisés qu'ils sont par le nombre de séries qui ont été arrêtées au tome 1.
Les Japs s'en accomodent peut-être, et ils ont sans doute une attitude d'enfant gâté par rapport à ça parce qu'ils ont le choix, mais en France, je pense que de cockblocker un lecteur en lui enlevant la fin de son histoire c'est assez mal pris.

D'où le fait que j'espère que ça va se vautrer, leur système à la mords-moi-l'. (pas la prépub hein, moi c'est la Starac dont je ne veux pas)
Avatar by Kiri

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Oui et puis même au Japon, Tsuka tu dis que le système a accouché de trucs bien, mais un million de vote ou plus, ça en fait pas des votes de qualités. Des séries nazes qui ont leur succès y'en a des tas, des séries bien qui s'arrêtent en cours de route y'en a pas mal aussi.
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Rafchan
Otaking !
Messages : 2431
Enregistré le : ven. 21 févr. 2003, 12:13
Localisation : Monpeuyeah
Contact :

Message par Rafchan »

Il faut lire "Bakuman" pour bien comprendre la subtilité japonaise de la prépublication et des votes.
Chez Jump en tout cas, la contrepartie du couperet du vote des lecteurs c'est que l'éditeur est derrière les auteurs à 100% pour bosser avec eux l'orientation de la BD, les soutenir et les conseiller (et que si l'éditeur croit vraiment en une série et qu'elle démarre mal, il ignore un temps les votes et laisse continuer la série.)
Les éditeurs français n'ont pas cette culture du suivi éditorial, ils prônent plutôt la "carte blanche". C'est bien pour les auteurs accomplis mais pour les jeunes auteurs c'est la galère : si la série se plante, ils sont seuls responsables.
D'ailleurs on parle de "système japonais" mais est-ce que tous les magazines de prépublications fonctionnent par vote ? Shonen Jump c'est sûr, mais les autres (shojo notamment ...) ?

Pour en revenir au système de vote à la japonaise, ya moyen de faire ça intelligemment.
Déjà faudrait que tous les auteurs bossent sur une même thématique pour être comparables (comme Jump) et sur un même format narratif : un auteur qui fait des omnibus ne peut pas être jugé pareil qu'un auteur qui bosse par arcs.
La méthode de vote la plus injuste c'est "choisissez vos 3 BDs préférées", dans ce cas-là les 3 oeuvres les plus mainstream rafleront toujours tout, laissant les autres à égalité en dernière position. Il faut pas laisser les lecteurs de "niches" sur le bord de la route.
On pourrait plutôt imaginer un système où le lecteur doit distribuer 10 notes uniques, de 1 à 10 disons (il ne peut pas mettre 10 à deux séries, en gros il doit hiérarchiser les séries). Ce serait déjà plus égalitaire (mais ya le risque que ça décourage les lecteurs)

Bref, c'est compliqué ces histoires de vote :pandamort:
Ding Ding! Here comes the shit-mobile !

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36432
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Little Lou a écrit :Les Japs s'en accomodent peut-être, et ils ont sans doute une attitude d'enfant gâté par rapport à ça parce qu'ils ont le choix,
Ou alors ils ne se posent pas de questions puisqu'ils sont habitués à ce système depuis toujours.
Et que nous on l'a jamais eu.

Sinon une série qui ne se finit pas, je crois qu'on est d'accord pour dire que c'est pas cool.
Et ça arrive malheureusement de plus en plus souvent en librairie chez nous. Sans que les lecteurs puissent donner le moindre avis.

Jep > Oui oui, les succès populaires ne sont pas toujours les oeuvres de qualité, toussa ... et ce avec ou sans votes (sauf qu'au moins avec le vote, ça implique le lecteur, contrairement à l'audimat tueuse d'autres séries, dans un autre domaine ...).
Je précisais juste que 1 million de votes c'est quand même plus représentatif que les votes de Kévin & Paola (cad que ça serait + frustrant d'imaginer des oeuvres stoppées par les votes d'une poignée de lecteurs si Akiba se vends pas des tonnes).

Avatar du membre
lapetitearaignée
Little fish addicted
Messages : 2331
Enregistré le : mar. 30 sept. 2003, 13:59
Localisation : une jolie petite toile
Contact :

Message par lapetitearaignée »

Ce qui se passe au Japon reste au Japon. Je veux dire par là que ce qui marche là bas se justifie par un contexte culturel bien précis. Le public français est autre et je ne suis pas sûr qu'il obéit au même lois car fondamentalement les mœurs française en matière de lecture et de consommation de livres ne sont pas celles d'un japonais.
Les français on la culture de l'objet "livre", le respect en général de l'artiste, ils détestent ne pas voir une histoire dans son entier, ne répondent que rarement à des sondages d'opinions, etc...
Il faudrait pouvoir vérifier ça avant d'importer le modèle japonnais en France. Sinon ça rend l'initiative, caduque, quelque soit le projet.

Et visiblement vu les commentaires de manga news et notamment celui quoté par ma camarade, je ne suis pas la seule à le constater. Les lecteurs ne sont pas stupides : ce n'est pas l'enrobage "japonnais-mangasse" qui va les faire consommer. ils se pose basiquement les mêmes question que nous.

Il faut donc étudier pourquoi ça ne marche pas avant de balancer un énième mag de prépublication et penser véritablement à des solutions pour implanter un mag de prépublication si telle est l'intention de base. Avoir seulement des auteurs japonais comme contenu c'est juste une béquille simpliste au problème, à mon sens.

Maintenant en ce qui concerne "l'éthique" éditoriale de ce projet, je la trouve floue et je rejoins Lou également sur ses positions. J'ai un peu peur qu'on fasse subir aux auteurs japonais ce qu'on aimerait pas qu'un auteur français subisse juste sur le simple motif que "culturellement c'est comme ça dans le pays du soleil levant ! hihi!" tout en jouant , de manière un peu malveillante, sur le contexte éditorial français présenté comme un nouvel el dorado rutilant où un auteur a tout de même des droits et une reconnaissance artistique.
A un moment donné il faut choisir son camp et ne pas jouer sur les deux tableaux.

Bref... Je ne sais pas vraiment si ce projet éditorial a été pensé aussi loin et de manière aussi précise que ce que nous sommes en train de faire, et quelque part c'est un peu embêtant.... :kbof:
Image

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36432
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

lapetitearaignée a écrit :Les français on la culture de l'objet "livre", le respect en général de l'artiste, ils détestent ne pas voir une histoire dans son entier, ne répondent que rarement à des sondages d'opinions, etc...
Oui enfin les lecteurs adaptent du livre objet ce sont surtout les lecteurs de franco belge.
Les lecteurs de mangas sont un peu différents, pas le même rapport à l'objet, sans parler du scantrad, ou de leur réactivité ...

Après, je reste donc dubitatif sur le potentiel d'un tel mag chez nous aussi. Je pense pas qu'il y ait une vraie demande.

Sinon je rejoins Rafchan sur le risque d'un mag unique. Les Humano avaient d'ailleurs fait plusieurs mags à un moment (shonen, shojo).

Répondre