Conditions de travail dans les boites d'anim en France...

Animation - Espace destiné a vos créations
Répondre
FreeNelsonMandela
Yankee
Messages : 37
Enregistré le : ven. 13 mars 2009, 10:53
Localisation : HCMC

La rour tourne

Message par FreeNelsonMandela »

je ne suis pas sur que les choses ne changent pas.

La seule mesure qui me semble bonne, c'est de se rencontrer de se connaitre. Les patrons de boites jouent trop sur la division et par la force des choses, ils ont un peu gagne.

On m'a dit des syndiques qu'ils etaient pires que les autres...une chose est vraie, les syndiquats, que je ne frequente pas sont completement etrangers a notre situation. Si personne ne porte a leur connaissance nos revendiquations, comment obtenir gain de cause.

Il y a un an deja, nous avions (mes potes et moi) emis le souhait de prendre contact avec un juriste. Sur ce terrain, y'en a plus d'un qui aimerait tater du terrain, se farcir un gros dossier comme celui-ci.

Bien sur, j'ai des rancoeurs...dix ans de plus et les choses ont empirees.

CONCERNANT LA GRILLE DE SALAIRE :
Il y a collusion entre garde-chiourme de prod (confirme) les mecs s'appelent pour pas que Jeanne par exemple ne s'enfuit pour une prod qui paye mieux. Les mecs se passent des coups de telephone pour comparer leurs grilles de salaires. Meme quand ils taffent pour une boite concurrente mais qu'il se connaisse un peu d'une beuverie de prod. ils se contactent les uns les autres...c'est pour dire que leur experience de la production se limite a ce que paye le studio voisin.

Evidemment que ces gens-la vont compter leurs sous, c'est semble-t-il la raison et la justification de leur poste.

A Londres ou j;ai bcp VGT, un jour un aine m'a dit. les prods a la bourre demandent aux travailleurs de rester le vendredi soir, on leur paye une pizza ils font un break, un long break, il s'avere que le travail fournit en heure-sup est desastreux, les mecs sont rinces, ils n'ont envie que d'une chose, dormir et...digerer la pizza. Si la prod avait vu en amont et pris les bonnes decisions on ne serait pas a cours de staff en milieu de prod. ce qui arrive tres souvent.

encore, lors de co-production, on peut esperer un mieux des fois dans le sens ou le savoir faire de deux reals valent mieux qu'un si et seulement si les deux EGOS ne se tirent pas dans les pattes.

J'ai trop entendu comme tu le dis, Jeanne 121 ans, de valeureux elements partir, claquer la porte alors qu'il s'agit simplement de s'assoir et re-negocier. C'est a croire qu'une confrontation est tout de suite insoutenable. Rappelons-nous, ce qui apparait comme un BON salaire cache souvent autre chose.

Si en effet, les gens de ce forum savent de quoi je parle et bien TIME FOR ACTION...vous n'etes pas des moutons. C'est pas parce que j'ai eu des problemes avec l'autorite parentale que je me farci des pages de forum a deblaterer ou a pleurer...il me semble que tout ce que je dis a un fond de verite, vous le dites aussi...alors, a l'Americaine, un exemple de societe qui n'a pas apporte grand-chose a l'homme dans sa grandeur, on se syndique. Maintenant reste a voir ce que les syndicats ont a nous offrir sinon, pas trop difficile de se former nous-memes en syndiquat ou en guilde ou en collectif.

Encore une fois nous sommes des enfoires d'individualistes (enfin surtout vous) mais ce n'est que par le nombre et en groupe que nous reussirons a assoir des bases saines de travail.

Si l'industrie n'avait pas assaini la creativite, on en serait pas la non-plus mais c'est un autre debat.

Surveiller ce lieu ou j'en trouverai un autre.

Merci de me lire.
Being SMUG is better then being MUGS

Avatar du membre
Dark Jeanne C.
Grand Strateguerre
Messages : 367
Enregistré le : ven. 03 déc. 2004, 14:59
Localisation : derriere mon déambulateur!

Message par Dark Jeanne C. »

FreeNelsonMandela a écrit :J'ai trop entendu comme tu le dis, Jeanne 121 ans, de valeureux elements partir, claquer la porte alors qu'il s'agit simplement de s'assoir et re-negocier. C'est a croire qu'une confrontation est tout de suite insoutenable. Rappelons-nous, ce qui apparait comme un BON salaire cache souvent autre chose.
J'ai tenté par 3 fois de renégocier le salaire sur ces story boards.
Le salaire n'était déjà pas bon à la base, un board/10 jours de taf (enfin, 14 avec les WE pour moi, et à 12-14h par jour 7j/7 là) me payait tout juste mon loyer (!!), il fallait que j'en fasse 2 dans le mois pour pouvoir manger à coté!
Bref, quand j'ai tenté de négocier, on m'a rétorqué "on a pas le budget pour te payer plus, si t'es pas contente casse-toi", puis on a ajouté "j'ai déjà 2 personnes prêtes à prendre ta place et qui en seraient ravies".
Je suis partie, j'ai été remplacée sans soucis, et voilà. :kfniko:

Maintenant à ma nouvelle prod, on m'a sorti une fois que si je voulais voir un médecin et partir à 18h30-19h le soir, faudrait que je vienne à 8h du mat (au lieu de 9h-9h30... et les gens sont encore là à 20h30 passée, "c'est normal c'est comme ça dans tous les studios" m'a-t-on dit... Ah non, j'ai été sur des prod un peu plus réglo, heureusement...).
Oui oui, véridique... on a plus le droit de voir un médecin sinon, "ça va poser un problème à la prod".

Tsuka>> t'as qu'à renommer le nouveau sujet "conditions de travail dans les boites d'anim en France" ? Bon c'est un peu long. ^^;
j'aaaai 121 aaaans

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

DJC : les conditions que tu te tapent me font halluciner à chaque fois :kfpeur:
Surtout que je suis pas "monsieur la négoce" en entretien...
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Perso quand j'arrive sur un boulot je regarde 2 choses avant tout : conditions de travail, salaire.

Si les conditions de travail et le projet sont sympa, que la boite débute, etc... faire un effort sur le salaire pour moi n'est pas impossible mais vraiment exeptionnellement.

Si le salaire est haut, il est possible d'accepter des conditions de travail dure, des Deadline limite, etc...

Mais il est clair qu'actuellement certains cherchent à payer moins avec des conditions de travail pas top...

Et profitent que les écoles forment de plus en plus de juniors... :klourd:

Ma solution en tant que prof à été tout simplement d'en parler avec mes élèves le plus souvent possible pour qu'ils soient eux même au courant de ce qui les attend.

Certaines écoles ont aussi tenté le truc. Car c'est une des clé : si un max de gens arrivent à être au courant de leur droits lors de leur entrée sur le marché... les autres en face auront bien plus de mal à imposer leur point de vue, leurs salaires bas, leurs conditions de travail à l'arrache ( parfois limite du bricolage ), etc...

Personne n'a la convention des métiers de l'animation ? il serait interessant de la poster quelque part pour permettre à certains de la télécharger...

Je pensais ouvrir un tread en Anime ou en Général sur ce sujet pour reprendre la conversationsur un ton plus pragmatique et dépassionné. A vous de voir si c'est une bonne idée.
Modifié en dernier par Marco Sensei le mar. 17 mars 2009, 13:14, modifié 1 fois.

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

C'est toujours une bonne idée d'en parler. Dans le forum Général, plutôt, qui est vraiment le lieu pour les discussions, alors qu'anim c'est "juste" pour poster des anims ^^
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Balak
Famous me I'm fucked!
Messages : 6934
Enregistré le : mar. 12 nov. 2002, 0:11
Localisation : je sais pas si techniquement on peut appeler ça du couscous quand même
Contact :

Message par Balak »

a gobelins ils nous avait fait un cours sur la convention collective et les droits des intermittents.
je pense qu'ils le font toujours...?
You're going to burn in a very special level of hell. A level they reserve for child molesters and people who talk at the theater.
— Shepherd Book

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Je sais pas quelle année tu as eu ce cours mais il est possible que ce soit avant un ptit prob... Une fois un des intervenant qui donnait un de ces curs sur les droit à eu lui le droit a l'acceuil d'une salle pleinne d'étudiant qui avaient pas compris l'intérêt de la chose...

Et ils ont eu autant de réaction qu'une méduse trépannée quand le type leur a demandé s'il y avait des question à la fin... :klourd:

Du coup l'intervenant en question a déclaré qu'on l'y reprendrait plus et pendant un temps les CFT se sont demandé s'ils allaient continuer.

C'était y'a 3 ans je crois ( plus trés sur ) mais je sais qu'il font quand même encore des effort, dernièrement ils ont eu le droit à une conf sur le dépôt de droit à la SACD en 3ème année.


Seulement CFT Gob c'est loin, mais trés loin, d'être la seule école actuellement. Et avec l'EMCA qui passe à 40 élèves par promotion ( je crois que c'est déjà fait même ), ça en fait du monde qui arrive sur le marché tout les ans... et sont pas tous informé correctement ça c'est sur.

Avatar du membre
JeP
Laborieux Optimiste
Messages : 16496
Enregistré le : mar. 23 déc. 2003, 10:49
Localisation : fait de l'anim 3D à Paris (oui, j'ai changé)
Contact :

Message par JeP »

Je crois qu'on a eu un cours là dessus quand même, l'an dernier.
J'en avais eu deux ou trois à l'EMCA aussi... le problème c'est que, comme bien sûr on a pas eu de vraie expérience de travail encore, les conseils etc prodigués ont l'air bigrement flous.

Perso, je viens de faire les démarches, et heureusement que j'avais DJC pour me conseiller, et des interlocuteurs à Pôle emploi qui savaient à peu près ce qu'était l'intermitence...
TAMATAMATAMATAMA

Avatar du membre
Singe
Beat Takeshi
Messages : 153
Enregistré le : mer. 15 nov. 2006, 20:32
Contact :

Message par Singe »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~ http://ioanseanval.blogspot.com ~~~~~~~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avatar du membre
Chichi
Hybrid Bunny
Messages : 2263
Enregistré le : mar. 06 avr. 2004, 8:32
Localisation : Bodo
Contact :

Message par Chichi »

Vous m'intéressez les gars.
Merci pour le lien.
Y a pas la même pour les jeux vidéos par hasard? :kfcharme:

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

il doit y avoir une convention collective équivalente surement. Sinon dans le domaine du jeux vidéo les boulots sont parfois les même ( char design, anime ou layout par exemple ).

Donc la convention des metiers de l'anime doit pouvoir servir de base je pense.

Edit : petite précision pour la convention ci-dessus, c'est celle de 2001... et elle est actuellement en renégociation.

En Effet si on se reporte texto à cette convention, en terme de salaire un intervaliste se ferait 1240 euro... ce qui serait en dessous du SMIC qui est à 1320.

Donc la grille de salaire elle même n'est plus vraiment fiable ( la classification des métiers elle, oui ) et c'est un flou dont profitent certaines boites pour justement payer par exemple des animateurs au prix d'il y a 8 ans...

FreeNelsonMandela
Yankee
Messages : 37
Enregistré le : ven. 13 mars 2009, 10:53
Localisation : HCMC

Jaime

Message par FreeNelsonMandela »

Marco, je t'aime deja, je veux etre ton ami pour tout le reste de mon existence de mecreant.

La raison pour laquelle les 'erreurs' ou retards existent dans la convention collective est precisement qu'il y a un minimum de contact entre les professionels et le syndicat.

Aux Gobelins, a l'heure ou l'on animait encore avec des bougies, il n'y avait guere que de rares intervenants qui voulaient nous parler des conditions de boulot. Comment ne pas comprendre la naivete d'une jeunesse qui nourrit des projets personels et reve d'autre chose que de rendement, de factures, de combats et de tickets restaurants frelates.

Mais, je l[apprends ici et ca me semble louable comme intention de la part du CFT de vouloir inculquer a ces eleves les rudiments du metier.
En effet, ce n'est que plusieurs annees apres 'les debuts' que l'on se soucie de savoir si le taf ressemble a un travail de romain ou si on peut respirer un peu et pas aller bosser a reculon.

Je pense que la donne n'est pas la meme pour tous, certains on le choix et d'autres moins...lorsqu'il s'agit de faire bouillir la marmite ou mettre de la vegetaline sur ses epinards.

Le discours tenue a Jeanne par cette prod qui ne lui laisse aucune alternative que de se barrer est vraiment nuisible, contre-productive (pour reprendre un terme a la mode) et insoutenable.

Dans les annees vertes a Londres, il y avait UN studio, un studio morne et lugubre qui continuait de travailler avec la Rhodesie apres l'apartheid...(en fait, il y avait un embargo contre l'afrique du sud blanche que bon nombre d'entreprises ou de banques GB choisissaient d'ignorer. Ainsi ce studio continuait de tirer profit d'une situation scandaleuse ou l'opinion publique anglaise avait clairement exprime les reserves que l'on connait) Des collegues me demandaient heberlues : travaillerais-tu pour eux, toi?

Les entreprises ici en France, aujourd'hui, n'auraient pas grand interet sur le long-terme a continuer ce qu'elles ont fait depuis maintenant longtemps, c'est a dire sous-paye les bordeurs. C'est vrai, les salaires sont pauvres (parfois) lorsqu'on evalue la somme de travail effectuee et les soirees passees au stud.

Les 'retakes', les retouches si elles excedent deux jours sur dix jours ouvres devraient aussi etre paye il me semble. Encore une fois, ce n'est pas facile, je suis souvent sur les genoux et j'ai accepte des conditions de boulot un peu absurdes.

Il me semble urgent, deja que ts ici soient ouverts a une initiative de dialogue avec les studios.

Que les studios comprennent que : 'j'ai deux ou trois remplacant(e)s si t'es pas content' semblent etre une mesure de chantage absolument intolerable et que le studio n'a pas une marge de manoeuvre colossale entre Decembre et Juin (avant la releve de la garde par les jeunes loups qui en veulent) et aussi que le cas echeant, un syndiquat devrait pouvoir intervenir, encore faudrait-il que nous fumes syndique.

Combien y'a t'il de boarders sur la place de Paris?

Voila, je trouve ce thread interessant meme si je prefere regarder 'Plus belle la vie@ qui me fait rever ts les jours de pluies??//!!
Being SMUG is better then being MUGS

Avatar du membre
l00
Drunken master
Messages : 349
Enregistré le : mer. 20 juin 2007, 14:47
Localisation : présent/absent
Contact :

Message par l00 »

Il n'y a aucune structure qui sécurise le secteur de l'animation en france ?
Que ce soit un syndicat ou bien juste une structure associative, un peu comme mdabd pour la BD.( que je viens de m'apercevoir que leur site est mort d'ailleurs, ?)

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36446
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Pour rappel vous trouverez la convention collective ainsi que d'autres documents utiles sur le site de la SFPA (le syndicat des producteurs) :

http://www.animation-france.fr/convention.html

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

en fait non à ma connaissance y'a pas de syndicat spécialisé dans la branche "Anime".

Pour les intermitents en général il me semble que c'est la CGT qui est majoritaire... :kinterro:

Mais voilà le fait d'avoir un syndicat est quelque part un constat de situation de conflict. En effet, si la situation était négociable correctement et les conditions de travail + salaire normales, alors nul besoin de syndicat...

Mais c'est pas trop le cas actuellement. :klourd:

Après un accident cardiaque du au stress et une crise d'angoisse aïgue du au surmenage, un de mes amis m'avait déclaré que la solution pour éviter de "faire 3 boulot pour le prix d'un" en Anime serait peut-être bien finalement de s'organiser en syndicat.

Bon depuis lui il est partis en Belgique voir si l'herbe est plus verte... :kbof:

Sinon pour ceux qui se pose des question sur une base de salaire à partir de la convention, je pense, en gros, que vous pouvez déjà Booster les salaires des catégorie IIIB à V d'environ +6,5%. Je rapelle que c'est une base dite minimum.

Les salaire des postes I, II et parfois IIIA sont encore en général dans des tarifs correct, sauf pour certains comme les Boarder qui parfois sont mis "face à la concurrence" pour baisser leur tarif ( quand c'est pas le salaire qui baisse c'est la deadline qui devient ridiculement courte, ce qui revient quasi au même ).

Les postes I surtout sont en général à l'abris car perso j'y ai constaté pas mal d'abus dans l'autre sens, genre le réa sur une série TV de M... qui s'octroie 5000 euro par mois quand ses animateurs sont à un forfait de 100 euro la journée seulement... En partant du principe qu'il a encore des animateurs en France, bien sur.

Sinon pour un junior qui veut un salaire correcte pour débuter dans le métier, le tarif que je recommande c'est 108 à 110 euro par jours environ.

Brut, évidement. :kniko:

PS : merci au Chef d'avoir mis le lien pour le site du syndicat des Producteurs d'anime. A savoir que dessus vous trouverez l'avenant de 2007, plus à jours en matière de tarifs mais malheureusement datant quand même déjà de 2 ans...
:kbof:

Répondre