Conditions de travail dans les boites d'anim en France...

Animation - Espace destiné a vos créations
Répondre
Avatar du membre
Chichi
Hybrid Bunny
Messages : 2263
Enregistré le : mar. 06 avr. 2004, 8:32
Localisation : Bodo
Contact :

Message par Chichi »


Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Interessant comme document ça, merci Chichi. :kgrin:

Par contre c'est un eu comme d'hab : les stat sur l'asie c'est pas du tout ça... :klourd:

Enfin bon c'est intéressant quand même d'avoir un point de vue d'ensemble aussi.

Ce qui est "amusant" aussi c'est de regarder comment l'argent est utilisé selon l'endroit ou on se trouve...

Par exemple le Film des Lascars a couté au final plus cher que Ponyo, mais en même temps il a couté aussi 10 fois moins cher que le dernier Disney.
:kinterro:

Juste pour dire que de l'argent pour produire l'anime, y'en a. Après c'est souvent une question d'ou on est et avec qui on travaille... Et surtout ce qu'on fait avec ce foutu pognon.
:klourd:

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36453
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Marco Sensei a écrit :Par exemple le Film des Lascars a couté au final plus cher que Ponyo, mais en même temps il a couté aussi 10 fois moins cher que le dernier Disney.
:kinterro:
Tu es sûr de ça ?
Je ne sais plus combien a couté Ponyo, mais il me semble qu'un budget moyen pour un Ghibli c'est 20 millions de dollars.
Et le film des Lascars a couté (officiellement) 7,5 millions d'euros.

Quoi qu'il en soit, il est toujours délicat de comparer les budgets pour des types de prods aussi différentes en effet.

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

bon comme source j'ai regarder IMDB.COM mais eux ce sont des estimations.

A savoir que les films japonais c'est toujours en Yen donc c'est sujet à conversion.

Pour les Lascars l'estimation du budget total ( en fait ils comptent souvent aussi le budget promo, etc ) serait de 10 millions d'euro. Comme le film n'est pas encore en exploitation, les chiffres sont pas forcément exacts.

Pour Ponyo c'est 1 milliard de Yen ( qui en rapporte 14, la vache ! :ksurpris: ).

Je pense pas trop me tromper mais ça doit être équivalent à 9 millions d'euros. ( ou ma calculette est en panne. :kinterro: )

Dans tout les cas ce sont des budgets assez proche les un des autres.

Les américains par contre explosent tout les budget ( sauf les 65 millions d'Arthur et les Minimoys :ksurpris: ).

A savoir qu'au USA pour considérer qu'un film est un succès, il faut qu'il rapporte le double de ce qu'il a couté minimum ( pour financer la suite avec un moindre apport d'argent ).

Toujours est-il que rien que sur le sol Français l'argent des productions sur les long métrages ou les Série TV va de tout à rien. C'est le chaos, le bordel total dans certains cas.

On a parfois des studios super équipé qui font des séries d'anime Cut-out, Paperless, avec du matos taillé pour faire du long métrage de la mort qui tue... Et a côté des gens qui bricolent sur Flash / After / TV paint... pour nous sortir parfois des merveilles.

Bon et on a aussi ceux qui ont de l'argent et qui continuent à faire des truc qui tuent sur Flash mais ceci est une autre histoire... :kpfff:

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36453
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Hmm j'arrive pas a trouver où est-ce qu'ils indiquent le budget de Ponyo sur IMDB (à moins que ce soit dans la version pro?) mais effectivement 1 milliard de yens correspond à 8 millions d'euros actuellement.
( sauf les 65 millions d'Arthur et les Minimoys :ksurpris: )
Yeap, même si j'ai entendu dire qu'ils n'avaient pas utilisé tout le budget sur le premier film ....
Enfin bon la moitié de 65 millions ça reste gros pour la france.

Avatar du membre
jem
CyberPet
Messages : 5037
Enregistré le : mar. 14 oct. 2003, 5:57
Localisation : les collines gersoises

Message par jem »

Marco Sensei a écrit : Pour Ponyo c'est 1 milliard de Yen ( qui en rapporte 14, la vache ! :ksurpris: ).

Je pense pas trop me tromper mais ça doit être équivalent à 9 millions d'euros. ( ou ma calculette est en panne. :kinterro: )
Et encore, au moment ou il a été produit, le taux de change était plutôt de 160 à 170 yens pour 1€ :
http://fr.finance.yahoo.com/currency/co ... amt=1&t=5y
I found my freedom now.
Funny how it feels just like being alone...

Avatar du membre
Bereuthefox
Guerrier Super Saïen
Messages : 240
Enregistré le : ven. 16 juil. 2004, 19:34
Localisation : Paname

Message par Bereuthefox »

Pour les Lascars l'estimation du budget total ( en fait ils comptent souvent aussi le budget promo, etc ) serait de 10 millions d'euro
C'est 7,5 M d'euros qui comprend tout ce qui y'a autour du film.
Pour faire le film on a eu difficilement 5 M d'euros... :kfcharme:
Bac +2, les enfants... c'est ça la puissance intellectuelle !

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Tu sais vu le contenu du film des Lascar je suis même tout simplement épaté que vous ayez eu un budget tout cours...

Après tout on vis dans le pays ou "Le petit Spirou" ne sera pas adapté en DA car le propos est "trop trash"... :klourd:

Le truc que je reproche à la prod de Millimage sur les Lascars par contre c'est le coup de l'Ukraine... Sérieux envoyer des animateurs Français en Ukraine, payés à l'Ukrainienne...

Ok y'avait peu de pognon mais bon y'en a qui on souffert sur ce truc à cause de ça... :kpleure:

Pour moi une des solution est la Co-prod, mais surtout pas la soutraitance à l'étranger ou la délocalisation.

C'est un mauvaise pente, serieux. :klourd:

Avatar du membre
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 22:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Message par Fikey »

ouhlà malheureux ... zoran va venir te voir toi !!!

ils ont pas été envoyés au goulag non plus faut pas déconner ,et des gens ici te diront beaucoup de bien de ce studio a Kiev.

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Je parle pas des gens, du studio, etc...

Je parle salaire la... Même si l'ambiance au studio de kiev était bonne, le salaire Ukrainien c'est pas top quand même.

Soyons honnête : si on déplace des animateurs français à Kiev c'est pour faire des économie sur le salaire, point.

C'est pas une question sur la Forme mais sur le fond. Si la prod avait envoyé les animateurs au studio de Kiev avec des salaires français je pense pas que l'ambiance aurait été différente... Mais ça aurait sans doute évité à certains juniors que je connais de pointer au RMI en rentrant de la bas...

Soyons clair : les Lascar c'est un ovni, rien que le thème comme je le disait fait que c'est déjà un miracle que la prod se soit faite.

Mais ça reste triste de voir qu'on en arrive a des "tours de passe-passe" franco-ukrainien pour tenir le budget. :kpleure:

Par contre je me doute bien que s'il avaient eu un budget conséquent ils auraient sans doute fait autrement.

Ce qui soulève un autre point noir de la prod française : comment arriver à financer de façon décente et même à diffuser des projet déstiné à autre chose que des 6-10 ans...
:klourd:

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36453
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

C'est vrai qu'on préfèrerai toujours voir les longs de chez nous faits chez nous.
Après je pense pas que ce montage ukrainien soit propre aux Lascars, vu que ça fait des années que Millimages envoie des prods là-bas.

Sinon effectivement je vois aussi le film des Lascars comme un petit miracle ...
Un jour peut-être y'aura les budgets relatifs aux ambitions des films ...
M'enfin bon même au Japon les Mind Game et autres Satoshi Kon se font aussi car les budgets sont ridicules, même pour là bas...

Avatar du membre
Bereuthefox
Guerrier Super Saïen
Messages : 240
Enregistré le : ven. 16 juil. 2004, 19:34
Localisation : Paname

Message par Bereuthefox »

vu le contenu du film des Lascar je suis même tout simplement épaté que vous ayez eu un budget tout cours...

Après tout on vis dans le pays ou "Le petit Spirou" ne sera pas adapté en DA car le propos est "trop trash"...

Le truc que je reproche à la prod de Millimage sur les Lascars par contre c'est le coup de l'Ukraine... Sérieux envoyer des animateurs Français en Ukraine, payés à l'Ukrainienne...
Je trouve paradoxal que tu sois épaté qu'on réussisse à lever des fonds (modestes) pour ce film, mais que tu t'insurges qu'on doive trouver des solutions économiques cohérentes avec nos moyens.
Si je suis ton raisonnement, il aurait mieux valu revoir nos ambitions artistiques à la baisse, puisque nos moyens ne nous permettaient pas de tout fabriquer complètement en France? Ou ne pas faire le film en espérant un jour lever des moyens plus conséquents?
Ok y'avait peu de pognon mais bon y'en a qui on souffert sur ce truc à cause de ça...
Je ne comprends pas de quoi tu parles? Du sort des "malheureux" français qui ont été formés à Kiev?
Du sort des "malheureux" français qui ont travaillé à Paris?
Des gens qui ont postulé, mais qui ont échoué à leurs tests?
Ou de ceux qui étaient "admissibles" mais qui ont eu peur ou pas envie de bouger à l'étranger?
Pour moi une des solution est la Co-prod, mais surtout pas la soutraitance à l'étranger ou la délocalisation.
Je ne comprends pas ce que tu racontes: les films en France sont financés par les chaînes de télé, pas par les producteurs/studios. Il n'y a pas "d'alliances" entre des studios pour lever plus de fonds en France puisque il n'y aura pas plus de financement sur le territoire (car pas plus de grosses chaînes).
Si tu évoques les coprods internationales:
Qu'est-ce que ça change pour toi de savoir que les luxembourgeois, irlandais ou indiens qui font une partie du taf sont coproducteurs? Le résultat en tant qu'artiste est que tu as de toutes façons moins de travail dans ton pays ou ta région.

Même si le budget du film avait été plus confortable, nous aurions de toutes façons fait faire une partie de l'animation par l'equipe de Borisfen-Lutèce à Kiev, pas parce que c'est moins cher, mais parce que ce studio restructuré et dirigé par Thomas Digard apporte un plus artistique, il a formé des artistes de très grand talent, et ça c'est un plus pour le film.
Je ne vois pas en quoi c'est plus glorieux de dormir sous son bureau dans un studio d'anim à Tokyo, en étant payé au dessin. Le point commun que je vois entre ces gens c'est de la passion et une volonté inébranlable de vivre une vie qu'ils ont choisi.
Quand tu veux faire des choses qui sortent du lot faut se sortir les doigts du cul et foutre tes tripes sur la table, pas compter son temps ni ses efforts, et cela quel que soit le budget et planning qu'on t'a donné pour le faire. Quand tu veux bien faire y a jamais assez d'argent parce que tu vas toujours monter la barre plus haut, c'est ça le challenge et l'adrénaline. Et c'est un mode de vie qui est effectivement très difficilement compatible avec nos standards sociaux ou une vie de famille. L'anim c'est un taf de stakhanoviste à la base, même quand tu fais des trucs qui volent pas haut et qui devient incroyablement exigeant quand tu veux faire des programmes de qualité. Je comprends que face à tous les obstacles et frustrations que ça génère on puisse baisser les bras ou qu'on aspire à une vie plus calme et équilibrée. L'animation c'est pas fait pour tout le monde, la technique ne suffit pas il faut avoir le mental et être prêt à faire des sacrifices sur plein d'autres choses. On ne peut pas bosser sur des projets atypiques comme les "Lascars" et vouloir le confort financier d'un "Astérix", lorgner sur les prods "adultes" des japonais et vouloir la même chose en France sur un rythme de "Marsupilami"...
Bac +2, les enfants... c'est ça la puissance intellectuelle !

Avatar du membre
Jefar
P'tit posteur
Messages : 4
Enregistré le : mer. 04 juin 2008, 13:49
Contact :

Message par Jefar »

...A la base, il ne devait pas y avoir de français qui devait venir en Ukraine. Si certain on eu la chance d'y mettre les pieds, c'est uniquement grâce à borisfen lutèce, et non à millimages. Thomas Digard, Directeur du studio Borisfen Lutèce, a eu le désir de vouloir faire partager cette expérience avec des personnes motivés (français ou étrangers) en leurs proposant dans un premier temps une formation puis au passage à l'anime si le niveau était suffisant. Donc le recrutement c'est passé directement avec le studio ukrainien, d'où certaines conditions de travail à accepter.
Et je ne pense pas que c'est parce que l'on n'es français que l'on doit obligatoirement être payé sous la grille française. D'ailleurs ça doit être le cas dans beaucoup d'autre pays, ce qui n'empêche pas beaucoup d'entre nous de gouter et de prendre cette expérience. Sans avoir d'avis ou de penser négatives même avec le recul. C'est juste une expérience unique.

Donc même si c'était à refaire dans les mêmes conditions, je replongerais dedans sans problème :kgrin: . Quel qu'en soit le pays.

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Ok...

Je fait simple...

En général si on va ailleur qu'en France : inde, chine, etc... c'est en tout premier lieu pour des question d'argent.

Logique, oui.

Normal, pas vraiment. Ceci est un avis purement personnel basé sur une aproche purement pragmatique.

Tu me dis que si y'avait eu plus d'argent dans le projet, il aurait été fait quand même à Kiev. Mais avoue aussi que dans ces conditions l'équipe aurait été plus développée, et surement mieux payé.

Kiev c'est pas la question, la question c'est comment-fait on justement pour arrêter de devoir se battre pour faire exister certains projet uniquement grace au courage, à l'huile de coude, à la volontée, au bricolage...

Et y'a rien de paradoxal dans le fait de constater ça : pour faire un truc qui sort des 6-10 ans faut se battre, encore et encore... Même Persepolis à été une galère à produire.

Donc je recentre sur le sujet du Post : on fait acte de la situation actuelle qui est pas franchement joyeuse, même quand on est courageux, mais on peut aussi réfléchir à comment on fait pour casser le mur et promouvoir une anime "differente" sans pour autant que ça rime avec "Galère".

Et au passage, je fait pas partis des gens qui glorifient les conditions de travails au Japon ( salaires inferieur a notre convention, pas d'horaires, deadline infernales... ) mais je part du principe que c'est pas en se disant que c'est moins bien chez le voisin que ça va s'ameliorer ici.

Avatar du membre
jesus_kryst
Otaking !
Messages : 4326
Enregistré le : jeu. 24 oct. 2002, 10:04
Contact :

Message par jesus_kryst »

Salut par curiosité ,Marco t'as bossé sur quoi histoire de se faire une idée de ton boulot et de le remettre en perspective par rapport à ce que tu estimes être des conditions de travails plus ou moins decentes ?

Répondre