Conditions de travail dans les boites d'anim en France...

Animation - Espace destiné a vos créations
Répondre
Avatar du membre
toma
Yankee
Messages : 43
Enregistré le : lun. 08 nov. 2004, 16:43

Message par toma »

Le truc que je reproche à la prod de Millimage sur les Lascars par contre c'est le coup de l'Ukraine... Sérieux envoyer des animateurs Français en Ukraine,

Millimages n a pas envoye d animateurs en ukraine ,
c etait mon initiative de proposer a de jeunes artistes sortant des ecoles de venir faire un stage en ukraine pendant trois mois puis ,si ils le desirent et si ils en ont les capacitees artistiques, d animer sur le film, encadres, corriges et soutenus par les animateurs ukrainiens et moi-meme .
Cette invitation je l ai fait publiquement au festival d Annecy ainsi que sur Catsuka , il n y a pas de "coup de l ukraine ".
C est d ailleurs une invitation permanente et officiel comme tu peux le voir sur l extrait de notre site internet ci-dessous :



The training

Students at Borisfen-Lutece receive training in:
drawing ;
anatomy ;
acting (mime) ;
animation.

Depending on their particular wishes and abilities, they are then dispatched amoung our different departments to receive specific training in:
animation ;
cleaning ;
layout ;
backgrounds ;
color ;
Flash.

In this second step, they are given opportunities to work on our projects.
Thomas Digard pays close attention to every student’s progress and will constantly stimulate them with new trials and difficulties, so that the progression never loses its pace.

The strength of our training is that our students are in direct contact with experienced professionals. They are completely integrated to the everyday life of our studio, and treated as equals to the other artists. The students do not only receive artistical and technical training, they fully experience the reality of the animation industry, by getting used to real production rythms and our workflow here at Borisfen-Lutece.

How to enter ?

Each year, over 400 young artists present themselves to Borisfen-Lutece, and 10 to 20 pupils are accepted in training.

To apply for our school, contact us directly and please respect the following criteria:
candidates should preferably be under 25 years of age ;
have artistic knowledge ;
have attended art school ;
have a strong motivation, be hardworking and enduring ;
students from western Europe should speak english.

We do not require any form of payment. The studio also provides students with their working material.

The success of our students in their professional life as animation artists is our greatest reward, but we do require motivation, willingness to work hard, seriousness, and respect for the studio’s employees. If any of these requirements should stop showing in a student’s behavior, the studio is free to put an end to his training.
The goal of our school is to protect the passion for animation, and to share its spirit by providing talented artists with our knowledge.
payés à l'Ukrainienne...
Bien que les rapport entre Millimages et Borisfen-lutece soit amicales , de confiances et de longues dates , ils sont neanmoins contractuels .
De ce fait mes decisions ou initiatives industriels et artistiques ne peuvent en aucun cas changer les accords preleminaires de budget ,de qualite ou de temps sur les productions en cours.
il m est donc impossible de priviligier financierement les francais par rapport aux ukrainiens et ils le savaient avant de venir .
Si ces artistes acceptent de venir en formation , puis de s essayer sur nos programmes, ils acceptent dans leurs totalitees les conditions locales de travail .
De plus ,les artistes ici , et quelquesoit leurs nationalites travaillent mains dans la mains , s entraident et se soutiennent continuellement.
Priviligier une nationalite par rapport aux autres detruirait l esprit d egalite et de justice aux seins des equipes ( nous avons des artistes provenant de 6 nationalites differentes dont 4 europeennes ).
Je m y refuse donc .
Ok y'avait peu de pognon mais bon y'en a qui on souffert sur ce truc à cause de ça...
Tu as l air de savoir de quoi tu parles . c etait quoi ton poste sur les lascars ?
Soyons honnête : si on déplace des animateurs français à Kiev c'est pour faire des économie sur le salaire, point.
c est faux ,pour les raisons citees ci-dessus et parceque nos equipes etaient completes avant que je proposes des stages .La venue de ces talents est evidents un enorme plus et je n ai aucun regret mais le film ce serait fait avec ou sans eux .
Tout ne tourne pas autour de l argent Marco .
Si la prod avait envoyé les animateurs au studio de Kiev avec des salaires français je pense pas que l'ambiance aurait été différente...
Comme je te l ai explique un peu plus haut ,il y a un equilibre a garder au sein d une structure et creer des inegalites salariales liees a ta nationalite peut etre percu comme une injustice au sein des artistes et demotiver les equipes .

Mais ça reste triste de voir qu'on en arrive a des "tours de passe-passe" franco-ukrainien pour tenir le budget.
il n y a pas de" tour de passe-passe franco-ukrainien " .
c est une invention fantaisiste de ta part qui n est fondee sur rien .
Je te demande de ne pas porter d accusations diffamatoires et calomnieuse sur le mode de fonctionement de borisfen-lutece ou les rapports que nous tenons avec Millimages , nous sommes une structure de professionnels passionnes .
Tes propos salissent mon image et celle du studio gratuitement .

Thomas Digard

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

je vois pas trop le rapport, c'est curieux... :kinterro:

On est pas sensé parler de moi la, mais de la situation de la profession dans l'hexagone.

Et pour ce qui est des conditions de travails "décentes", suffit d'aller voir le link de Tsuka sur la convention des producteurs d'anime.

Ce que je trouve étonnant c'est que quand on fait un post sur les situations de galère en France, on peut trouver des gens qui paradoxalement ( et la c'en est un ) se sentent visiblement vexé comme s'il on critiquait leur travail.

Or c'est pas du tout le cas, au contraire... Je trouve que souvent dans le métier les gens donnent trop souvent d'eux même et que certains en profitent.

C'est moi ou le sujet de ce Post était de réfléchir à cette question ? :kinterro:

Visiblement l'exemple des Lascars à vexé du monde, et peut-être que c'était pas le plus pertinent mais bon on va pas s'étaler dessus non plus.

Les entreprise ou le courage remplace le pognon c'est louable, mais faudrais pas que ça soit ça pour tout. Car quand la Galère devient la norme, tout le monde ne s'étonne plus d'être en Galère tout le temps et on tente plus rien pour améliorer les choses.

Et a un moment ça fait boum...

C'est pas comme ça d'ailleur que ce Post à vu le jour ? :kinterro:

PS : Jefar, je veux pas te voir ici, t'as un plan à finir ( ou commencer... :kmoqueur: ).

EDIT : Hola ! Hola ! Stop ! vous emballez pas sur cette référence au lascar. C'est curieux j'ai l'impression que ce que vous mettez les plus viscéral qu'autre chose. Tsuka semble l'avoir compris, ce dont je parle c'est qu'a un moment on s'est mis a envoyer le travail ailleur.

Je ne conteste absolument pas la qualité ni le professionnalisme, alors le prennez pas comme un truc perso.

Et je ne vous dirais pas mes sources sur les Lascar car visiblement vous en faites une affaire personnelle, et j'ai pas envie que ça tourne stupidement à la Vendetta.

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Bon j'édite pas 15 fois et rapidement pour Toma.

Parfaitement honnête de payer tout le monde à la même enseigne. Après mon point de vue de départ c'est que si la prod avait eu plus d'argent, sans doute que tout le monde, y compris le Studio de Kiev en entier, aurait sans doute pu bénéficier d'un coup de pouce budgetaire non ?

Donc je m'excuse si vous avez pris ça tous comme une attaque perso, c'était pas le cas.

c'était juste "on se sentirais mieux avec un vrai budget pour un long métrage".

Et ça c'est pas tout simplement vrai ? :kinterro:

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Bon je suis quand même heureux de voir que ça n'a pas dérappé plus loin.

Je demanderais juste aux gens que ça démange, de ne pas poster sur l'histoire des Lascar.

Tout ça se règle en coulisse et pour ma part je suis en tord pour pas mal de trucs et j'assume comme un grand ce fait, voilà. :kbof:

Mais il est tard et je posterais une explication / Mea Culpa, plus sereinement demain.

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Bon je me Quote moi même :
Si les conditions de travail et le projet sont sympa, que la boite débute, etc... faire un effort sur le salaire pour moi n'est pas impossible mais vraiment exeptionnellement.
Donc je pense maintenant que les Lascars sont plutôt à ranger dans cette catégorie.

Ma principale erreur à été au départ de me baser sur la rumeur qui parlait juste de Français travaillant à Kiev pour la durée de la prod avec un salaire ukrainien. La rumeur c'est un truc qui contient par fois un peu de vérité dedans mais n'est malheureusement pas complète voir orientée.

Deuxième erreur quand j'ai su que quelqu'un que je connaissait allait bosser dessus, c'est de ne pas avoir clairement confronté la rumeur à la vérité de ce qu'il vivait la bas. Je n'ai pris dans ce qu'il me disait que ce qui allait dans le sens de la rumeur... Et ça c'est... pas bien.

Or l'offre de Toma étant claire et nette, on ne peut absolument rien trouver à redire la dessus. Mea Culpa.

Tsuka c'est à toi de voir si tu veux garder cette partie en l'état ou si tu veux suprimer le passage sur les Lascar une fois que les gens auront lu la fin.

Visiblement ça a entrainé la réflexion sur une pente que je préferait éviter. :kpleure:

Cela étant dit, je maintient que de manière assez générale, les studio qui envoient une partie du Boulot se faire ailleur le font avant tout pour des question d'argent.

Après tout, des gens qualifié, bosseurs, etc... On en a aussi ici, mais sont juste plus cher, c'est tout.

Avatar du membre
Cuca
Guerrier Super Saïen
Messages : 217
Enregistré le : mar. 12 déc. 2006, 19:46
Localisation : Roubaix/Lille/Paris/Colombia !
Contact :

Message par Cuca »

Marco Sensei a écrit : Tsuka c'est à toi de voir si tu veux suprimer le passage sur les Lascar une fois que les gens auront lu la fin.
Héhé seulement ça se passe pas tout à fait comme ça ici ! ^^
Fais donc attention à ce que tu dis, tes propos sont souvent radicaux, basé sur des sources pas toujours fiable ou mal comprise (comme par exemple c’que tu me répètes tout le temps sur la manière de taffer d’Ankama)
Image
Image

Avatar du membre
Dark Jeanne C.
Grand Strateguerre
Messages : 367
Enregistré le : ven. 03 déc. 2004, 14:59
Localisation : derriere mon déambulateur!

Message par Dark Jeanne C. »

Oui bref, recentrons le débat. ^^;

La passion du dessin, elle a bon dos, mais c'est pas elle qui me paiera ma bouffe ni mon loyer, et encore moins ma retraite (mwahaha... :klourd: ).
Je trouve ça dingue d'en arriver à dire que, comme notre taf c'est notre passion, on devrait s'en contenter et ne pas venir en plus réclamer des salaires décents ou une vie sociale (!!).
J'ai l'impression d'entendre ma grand-mère là, "quand est-ce que tu trouves un vrai métier plutôt que de dessiner des mickey?" O__o
Faut arrêter de culpabiliser parce qu'on fait ce qu'on aime, arrêter de dissocier travail et passion.

Personnellement j'estime que mon taf et mon investissement, ils ont une VALEUR. Tout travail mérite salaire, comme on dit.

Si j'ai envie de taffer 14h par jour 7 jours sur 7 pour 5 euros de l'heure (contre 8,71 pour le smic...) et ne plus voir personne, ni famille ni amis pendant des mois, autant le faire sur mes propres projets plutôt que sur ceux des autres, sans déconner... O__o

On est pas là pour se faire exploiter non plus, encore moins pour bosser sous chantage.

Le contrat stipule 7h de taf par jour, pas le double, hein. Alors il faudrait savoir. J'ai fait une seule prod où c'était respecté, une seule!

Mon constat? ça fait quelques années que je bosse dans ce milieu, et mon salaire diminue (à mesure que les quotas, et donc les heures supp non payées ni déclarées, augmentent, en toute impunité).
Mon budget loyer, lui, a tout simplement été multiplié par 2,5, quand à la bouffe n'en parlons pas.
Pour le moment je m'en sors mais à quel prix?


J'ai une amie, avec ce qu'elle gagne actuellement dans l'anim, une fois payé son loyer et ses factures, il lui reste... 20 euros pour manger.
Problème de budget sur la prod sur laquelle elle bosse... Et elle a pas papa-maman derrière pour lui donner des coups de pouce (moi non plus).

Vous trouvez ça normal? Moi pas.


Le pire, c'est qu'on s'auto-tire tous dans les pates, nous intermitents dans l'anim.
Les producteurs sont pas stupides, ils savent faire jouer la concurrence entre nous.

C'est ce qui s'est passé sur mon fameux taf de storyboard (comprenant également la créa de décors le lay out posing et le clean haha).
On a été plusieurs boarders à se plaindre des conditions de taf, le board étant sous payé et à réaliser en 10 jours maxi... on mettait tous 2-3 semaines à le faire.
Le producteur nous a envoyé paitre, vous savez pourquoi?
Parce qu'un mec arrivait à faire le taf en 8 jours, lui, c'est donc qu'on était des glandules et des bras cassés, et qu'on ne méritait pas d'augmentation...
Le mec en question est arrivé un jour au studio, très fier de raconter qu'il dormait 3h par nuit et ne sortait plus/ne mangeait plus pour rendre son boulot le plus vite possible ='D
Je l'aurais emplâtré.

Face à ce genre de personne, qu'est-ce que vous pouvez faire?
A part vous casser dès que vous avez droit au chomage (ce que j'ai fait au bout de 4 mois, dans un état de fatigue lamentable).

Et comme je l'ai dit, j'ai été remplacée sans problème, sans doute par un dessinateur dans la merde financièrement, prêt à accepter nawak du moment qu'il peut payer son loyer à la fin du mois...


Maintenant j'ai trouvé un autre taf hein (je gagne moins qu'il y a 3 ans, pour une somme de boulot multipliée par 2, mais bon).

On a encore droit à la pression et aux quotas abusés...
Certains arrivent à 9h du mat' et repartent à 23h pour en faire le plus possible!!
Le contrat stipule pourtant 7h de taf.
J'en ai vu se prendre des remarques (par des collègues ne pensant même pas à mal, c'est ça le pire) parce qu'ils partaient à 18h30!
La prod nous met en concurrence les uns avec les autres et certains rentrent clairement dans le jeu (pas d'assedic? peur du chomage?).
J'ai des collègues qui sont là depuis 2 semaines et qui sont déjà éreintés...
ça me gonfle un peu ce genre d'ambiance.
Alors que si on se levait tous pour dire la même chose, on serait certainement écoutés.




Et sinon je voulais aussi rapporter ici une des nombreuses anecdotes vécues sur une prod.

J'avais un collègue, une fois, qui était venu de Belgique suite à un appel d'offre pour faire du décors (on avait du retard par rapport au planing sur la série, d'où son embauche).
A coté de ça, ce collègue avait passé des tests dans d'autres boites; mais le réalisateur lui avait assuré que son boulot lui plaisait à mort et qu'il voulait le garder jusqu'à la fin de la prod (environ 6 mois).
Du coup, ce collègue avait refusé les autres postes, rendu les clés de son appart en Belgique, puis commencé à chercher un appart sur Paris.
Précisons que ce collègue n'avait pas droit au chomage en France, puisqu'il revenait de Belgique; il s'est retrouvé à l'hotel avec toute ses affaires en garde-meuble le temps de trouver un appart.

Le ptit soucis, c'est que le réalisateur de la série n'avait en fait besoin de lui que pour 3 semaines de boulot, le temps de rattrapper le retard sur la prod... Il lui avait donc menti, en toute impunité. =)

Ce collègue s'est donc fait virer au bout de 3 semaines, avec un bon coup de pied au cul "merci mec, maintenant on a plus besoin de toi en fait, alors ciao!".

Plus d'appart en Belgique, pas non plus à Paris, ses affaires en vadrouille, pas de chomage...

ça fait rêver hein??


Et des histoires comme ça j'en ai vu pas mal...

Mais comment se plaindre?
Le moindre conflit, la moindre allusion aux prudhommes, et on se retrouve fichés par toutes les boites d'anim, qui évidemment préfereront éviter à tous prix d'embaucher quelqu'un de "procédurier".

Je pense qu'il aurait des choses à faire, mais quoi ou comment... :kbof:
j'aaaai 121 aaaans

Avatar du membre
MERClKl
Otaking !
Messages : 894
Enregistré le : jeu. 26 oct. 2006, 1:24

Message par MERClKl »

Image

Avatar du membre
jesus_kryst
Otaking !
Messages : 4326
Enregistré le : jeu. 24 oct. 2002, 10:04
Contact :

Message par jesus_kryst »

Il y avait un forum qui avait la louable intention de dénoncer la dégradation des conditions de travail des boardeurs(paix a son âme).
Il y a eu beaucoup de discussions pour énoncer des vérités sur lesquels tout le monde semblait d'accord mais aucune proposition ou solutions ne semblait s'en dégager .
Peut être que si vous voulez que ça évolue il faudrait proposer des alternatives concrètes?
Déja ce qui me semble important c'est d'informer les nouveaux arrivants sur le marché sortant des écoles de leurs droits ,histoire qu'il ne débarquent pas en slip sur le marché ,prêt a se faire entuber .
après je pense qu'il ne faut pas nécessairement noircir le tableau .
D'une part ,le monde de l'animation ne me sembles pas confiné au seul marché français .La plupart de mes camarades de promotions sont partis a l'étranger ,certains reviennent puis repartent mais il est quand même possible d'effectuer un travail décent dans certains secteurs de l'animation.
Le mec en question est arrivé un jour au studio, très fier de raconter qu'il dormait 3h par nuit et ne sortait plus/ne mangeait plus pour rendre son boulot le plus vite possible ='D
Je l'aurais emplâtré.
Sur ce coup c'est pas plutôt ton employeur a qui il aurait fallut couler les pieds dans le béton ,vu qu'il se foutait ouvertement de vos gueules en justifiant ses argumentations en prenant un mec qui a priori n'avait rien a voir avec vous ,ce qui fait de ton patron une double fourbasse.
Modifié en dernier par jesus_kryst le sam. 21 mars 2009, 20:01, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Tsuka
Admin / Maniac
Messages : 36438
Enregistré le : sam. 20 avr. 2002, 4:07
Localisation : Chez Bobby

Message par Tsuka »

Marco > A priori je ne dois pas trop toucher aux messages, tu as précisé les choses donc je pense que ça va.

Sinon le thread storyboard évoqué par JK :
http://www.catsuka.com/interf/forum/vie ... php?t=5731

Avatar du membre
jesus_kryst
Otaking !
Messages : 4326
Enregistré le : jeu. 24 oct. 2002, 10:04
Contact :

Message par jesus_kryst »

En fait je parlais d'un autres forum qui n'avait rien a voir avec Catsuka ,il était purement dédié a la défense des conditons de travail des boardeurs ,mais il a disparu suite a une fausse manip' de son auteur ,Pas trop versé dans l'outil informatique .Peut être qu'ils en ont refait un autres ...j'ai plus trop suivi après .

Avatar du membre
Fikey
Otaking !
Messages : 4179
Enregistré le : lun. 23 juin 2003, 22:20
Localisation : mmmh chron....
Contact :

Message par Fikey »

bah la seule vraie solution ce serait de créer un syndicat suffisamment puissant pour permettre de réguler les conditions de travail ,de jouer les lobbyistes aussi .

mais tant que qqun n'aura pas consacrer énormément de temps à ce projet ,çà risque de rester au point mort. On peut se plaindre des années ,si les producteurs savent que çà reste un pet dans l'eau ,ils continueront à rogner les salaires et à augmenter les heures.

jeanne> quant à ton histoire sur le storyboardeur qui se donnait énormément ,tu peux concrètement pas lui reprocher çà .... il joue le jeu ,je suppose qu'il était jeune ,il voulait se démarquer ,se faire une place ....dans n'importe quelle profession ,un jeune qui débute et est un minimum ambitieux aura à coeur de ne pas compter ses heures .
Que la production ait décidé de le prendre comme mètre étalon ,effectivement ,c'est d'une stupidité sans borne et c'est encore une fois la méconnaissance des producteurs francais du métier même "d'artisans de l'anim"

Avatar du membre
Marco Sensei
Beat Takeshi
Messages : 154
Enregistré le : lun. 16 mars 2009, 12:20

Message par Marco Sensei »

Avec un potes on avait pensé à un truc genre association qui réunnirait certains studios sur des bases de respect des conventions, traitement des stagiaires ( ça on en a peu parlé, c'est aussi souvent un prob ), etc...

Histoire d'avoir une seule voix mais qui pèse.

Bon depuis mon potes est partis en Belgique. :ksad:

Mais l'idée était pas mal quand même. :kniko:

Ps : un de mes élèves m'avait parlé de cette histoire Jeanne, effectivement moi aussi j'avait trouvé ça assez fort de la part de la prod de se baser sur ce gars qui avait l'air d'être un ovni tellement il abattait de boulot. Ces gens la existe et tant mieux dans un sens, mais on peut pas demander à ce que ce soit la norme...
:kbof:

Avatar du membre
bistroboy
Fesse gauche
Messages : 6469
Enregistré le : sam. 23 oct. 2004, 20:26
Localisation : Ariel
Contact :

Message par bistroboy »

ou alors on est japonais

kiki
Otaking !
Messages : 1930
Enregistré le : lun. 04 sept. 2006, 22:35
Localisation : under jep
Contact :

Message par kiki »

On négocie au Katana ?
(•–•)/
When IN Doubt, Know Your Way Out.

Répondre